Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Je ne vous mentirai pas"

  • Maintenant est-ce le jugement?....

    Désormais, le pouvoir a changé!


    Le slogan de campagne du nouveau président était "Le changement c'est maintenant!". Très bien! Et Maintenant est-ce l'heure du (des) jugements?...

     

    L'obstruction permanente depuis 5 ans à toute enquête indépendante concernant de nombreuses zones de doutes (pour ne pas dire plus), concernant le financement politique d'un petit clan de parvenus affairistes prêts à tout va-t-elle être levée?

     

    La justice impartiale va-t-elle enfin reprendre ses droits?



    Mediapart 2012 - Sarkozy-Kadhafi : notre enquête... par Mediapart

     

  • Du goudron et des plumes!

     

    En cette période estivale après plusieurs mois sans activités, nous nous devions de vous préciser que ce blog est actuellement en sommeil. Nous reprendrons nous posts réguliers dans quelques mois. Sauf évènement anticipé bien entendu…

     

    Pour l'heure, alors que le pouvoir arrive de moins en moins à planquer ses errements, ses fautes, ses trahisons et ses frasques, sachez que nous préparons le goudron et les plumes qui à nos yeux représentent la seule punition infamante à la mesure de l'ignominie pour la véritable bande de racailles qui dénature notre République depuis plusieurs années.

     

    goudron et plumes.JPG

     

     

    En attendant de nous procurer les instruments nécessaires pour le supplice final : le Pal

     

    Pal.jpg
     
  • Remaniement, casting, prises et règlements de comptes

    gouvernement Fillon 4.jpgSouvenez-vous, c'était une des promesses de l'Egocrate :"Je demanderai aux ministres de s'engager sur un contrat de mission à durée déterminée, c'est-à-dire sur des résultats que j'évaluerai chaque année." Et oui, on se souvient même de tout le modernisme qu'on voulait exhiber en prétendant il y a un an et demi que les ministres allaient être notés!...

    On se souvient au passage d'une autre promesse oubliée comme tant d'autres de gouverner avec peu de ministres! Une quinzaine disait-il… le gouvernement comporte 39 personnes!

     

    Alors ces notes?

     

    On ne les connaîtra bien entendu jamais! Non, force est de constater, et le pouvoir ne se prive pas de le rappeler, que ce qui a guidé le remaniement c'est avant tout les objectifs d'un casting télégénique, les "prises" sur tel ou tel camp politique, les règlements de compte et le bon vouloir suprême.

    Derrière ces apparences, si on considère les postes clefs, seuls les très sarkozystes sont encouragés, promus.

     

    Ca donne envie aux citoyens de s'intéresser à la vie publique!