Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le débat, rien que le débat, mais tout le débat!

    Ne comptez pas sur ce blog trouver de commentaires autres que ceux qui alimentent le débat pour l'élection présidentielle!

    Nous nous garderons bien d'alimenter les polémiques concernant la vie privée ou le patrimoine de quelque candidat que ce soit!

    - D'abord, parce qu'il est trop facile d'enfumer le débat avec ce genre d' "affaires".

    - Ensuite parce que si les candidats ont quelque chose à se reprocher, il appartient à la justice de les poursuivre ou non

    - Enfin parce que chaque campagne présidentielle sous la Vème république a été troublée par des révélations, rebondissements, effet boomerang qui n'ont pas servi la démocratie et dont on s'est apperçu plus tard que les instigateurs se moquaient bien des enjeux réels pour les français.

    Ici nous n'auront pas la mémoire courte (affaire des jardins de l'observatoire, affaire contre Chaban en 74, affaire des diamants sur Giscard, affaire Beregovoy ... ). Beaucoup de ces coups bas n'ont eu qu'une résultante : Brouiller les cartes!

    Que nous nous attachions aux erreurs des candidats lorsque ces erreurs (SARKOZY) (ROYAL)participent de la fonction présidentielle à laquelle ils aspirent, OUI! Ainsi par exemple, le Président de la République est le chefs des armées. C'est l'une de ses prérogatives majeures! Les sous-marins nucléaires et particulièrement les SNLE sont un des piliers majeurs de la dissuasion. C'est, entre autre, ce qui nous procure une place au Conseil de Sécurité aux Nations Unies. Les candidats doivent donc au minimum connaître le sujet. Imaginons un postulant à un poste de Directeur du Personnel chez Total, qui se présenterait à l'entretien d'embauche sans se renseigner au préalable sur le nombre de salariés de cette société et le type de convention collective qui s'y applique...

    Mais pour tout ce qui ne participe pas directement de la vision politique des candidats, de leur capacité, de leur éfficacité, de leur méthodes, NON !

  • Les états majors UMP et PS sont obligés de se positionner par rapport à François Bayrou

    Dans les Etats majors, tous, aujourd’hui, commentent les propositions, le programme économique, l’attitude, l’histoire du candidat centriste. A croire qu’ils n’ont plus rien de nouveau à proposer de leur coté ! Tant mieux ! Cela prouve bien qu’aujourd’hui c’est François Bayrou qui avance, qui introduit une nouvelle donne politique, une nouvelle façon de concevoir l’avenir du Pays.

    Je laisse juge les internautes des réactions :

    -          Il y a ceux qui s’énervent : Jack Lang et François Hollande ( http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-29920508@7-37,0.html

    -           à gauche Gaudin à droite (http://lafrancedetoutesnosforces.hautetfort.com/archive/2007/02/22/reponses-aux-tirs-concentres-sur-francois-bayrou.html ).

    -          Il y a ceux qui font de la peine parce qu’ils insultent leur propre intelligence en présentant des arguments sans référence , en déformant suffisamment les propos pour les rendre incompréhensibles : Michel Sapin à gauche ( http://www.latribune.fr/info/Le-PS-denonce-les--contradictions--de-Francois-Bayrou-~-ID3ED85DFE690BCF5AC125728F003EA450-$Db=Tribune/Articles.nsf ) et Jean-François Copé à droite (http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/elysee_2007/20070227.OBS4492/lump_et_le_ps_jugent_impossiblesles_propositions_de_fra.html ). Bah ils sont encore prisonniers de leur rôle…

    -          Il y a enfin ceux qui sont de parfaite mauvaise foi et qui sentent bien qu’ils n’ont plus que ça à faire pour sauver leur avenir personnel : Douste Balzy ( même ref des dépêches de reuter et AP sur le site du nouvelobs )à droite et Julien Dray ( Ils vont ressortir des clichés (n°2) : La France de toutes nos forces)à gauche

    Tous ceux là à des degrés divers sont hors jeux. Ils ont tous trois longueurs de retard et croient que les électeurs ne peuvent aujourd’hui s’informer par eux-mêmes et qu’il suffit de dire que le ciel est jaune pour que les français les croient. C’est fini Messieurs nous sommes en 2007, les gens s’informent plus facilement, réfléchissent sur cette base, comparent avec les propos des uns et des autres et jugent !
  • Premiers commentaires sur la prestation de François BAYROU sur TF1

    medium_img_0297.jpg-          Sur la forme d’abord :

     

    1.      C’est rare de le voir aussi tendu. C’est clair qu’il apparaissait au début peu à l’aise. Est-ce le flou d’organisation de la première émission et la polémique qui en a résulté entre les dirigeants de TF1 et François Bayrou qui l’a mis sur la défensive.

    2.      Les questions pour une fois, ne révélaient pas uniquement les problèmes de chaque questionneur mais avaient une portée générale. Don’t act !

    3.      Toute la deuxième moitié de ses réponses il est apparu tel que nous le connaissons, confiant, ferme et courageux mais enthousiaste.

     

    -          Sur le fond :

     

    1.      Dommage qu’i n’ait pas pu répondre à la sous question d’un membre du panel sur la suppression des conseil généraux (cf : http://bayrou.fr/propositions/decentralisation.html )

    2.      Combien de temps faudra – t – il répéter que lorsqu’il sera élu, le séisme politique sera tel que la recomposition sera automatique. D’ailleurs (si l’on se rappelle bien des propos les plus durs qu’ont eu les éléphants - dont Jack  -du PS envers Mme Royal) ce sont ceux qui hurlent le plus fort à gauche comme à droite qui viendront supplier de les intégrer dans la majorité présidentielle ! J’en prends le pari ! Sinon ils savent, même les mieux élus, qu’ils risquent d’être balayés.