Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lorsque d'anciens ralliés à l'UMP retrouvent la vue...

Retour sur l'interview d'hier dans le Figaro, trop peu reprise à notre goût, d'un ultra giscardien et pas des moindres puisqu'il s'agit d'Hervé de Charette ancien Ministre des Affaires Etrangères et dirigeant des Clubs Perspectives et Réalités (les clubs de réfléxion à l'origine de l'élection de VGE et laboratoire d'idées jusqu'à son absorption en 2002 par l'UMP).

hdc.jpg

Les mots employés sont lourds de signification : "Patrick Devedjian, c'est la tolérance zéro"

Hervé de Charette et de nombreux autres responsables arrivent de moins en moins à retenir leur amertume face à la dérive "monolithique" d'une UMP lobotomisée : "D'ailleurs nos électeurs ne le cachent plus : ils ont de plus en plus de mal à se reconnaître dans une UMP «RPRisée», la reconstitution d'un clan qui protège des proches et singularise ou ostracise ceux qui souhaitent le débat". 

"Je n'ai pas caché mon hostilité devant les facéties institutionnelles de la commission Balladur. La force d'une Constitution, c'est qu'elle dure, et la nôtre est encore jeune et plus moderne qu'on ne le dit".

HDC parle d'or et nous ne pouvons qu'espérer que ses propos servent d'indicateur salutaire aux vrais démocrates et centristes qui furent, sont ou seraient encore tentés par le ralliement au parti majoritaire!... Au fait... quelqu'un a-t-il des nouvelles de Gilles de Robien?...

Commentaires

  • Remarques oh combien intéressantes...
    Fil Vert
    "Construire au fil de sa conscience"

  • Que faudrà-t-il faire de ces repentis, ces amateurs de remords ? Quel sera le prix d'une nouvelle place au sein du MoDem ?

  • Si ce sont des repentis alors que je ne pense qu'ils en soient encore là...Pourquoi y aurait-il un prix pour un retour?
    Il ne s'agit que de se trouver en phase avec les idées d'un mouvement ou d'un parti pour s'y retrouver, ou bien seulement voter comme lui..soutenir ces idées de l'intérieur c'est bien, mais de l'extérieur aussi d'ailleurs cela porte mieux.
    A mon sens, il ne faut pas plus "payer un prix" pour le retour au "bercail" de ceux qui se sont éloignés, qu'il n'y a eu de prix à payer pour ceux qui se sont approchés venant d'horizons plus encore différents!
    Et merci pour l'info...c'est comme celle de paris match qui fait les comptes sur les élus Modem aux municipales, largement plus nombreux que ceux du NC!
    Il y a des nouvelles du matin qui sont coooool....

  • Effectivement, la droite républicaine et le centre-droit ont aujourd'hui beaucoup de mal à exister au sein de la majorité.
    Des rapprochements politiques dans la droite modérée sont sans doute à prévoir.

  • Ouais, bon, sauf que nous on pense pas spécialement que la Vè ait un avenir. On pense plus ou moins qu'elle est déjà morte (qque part entre l'élection de Chirac, la nomination de Villepin en premier ministre au lieu du chef du parti majoritaire à l'Assemblée (Sarko), et puis la déclaration par le chef de l'Etat comme quoi une loi promulguée n'était pas destinée à être appliquée (CPE))
    Je rappelle hein.
    Et franchement ça m'étonnerait que Charette revienne. Ce qu'ils veulent, tous, c'est avoir des strapontins, et tout ça est à prendre dans le cadre d'une lutte de clans interne à l'UMP. Il est trop tard pour qu'ils partent, ça leur coûterait leur poste. Si jamais on était en position de gagner, je pense qu'on pourrait travailler avec eux sans problème, mais en attendant faut pas compter sur eux.
    C'est les électeurs et les novueaux militants qu'il faut convaincre...

  • Franchement Lisette... sur ce coup là... je crois de Charette sincèrement frustré et particulièrement excédé quant au "toilettage" constitutionnel qui ne rime à rien!

    HDC n'a guère l'illusion de retrouver un poste minitériel aussi prestigieux que celui qu'il a occupé. J'ai suivi ses interventions pendant le débat constitutionnel et force était de constater son énervement bien réel.

    Quant à ses propos sur l'UMP, après tout, il ne fait que dire (très haut) ce que beaucoup n'osent pas même chuchoter.

    Justement parce que Charette n'attend aucune prébende, qu'il n'a plus rien à prouver, j'ai tendance à lui faire crédit concernant son coup de gueulle.
    Quant à imaginer qu'il revienne au MoDem aujourd'hui, j'en conviens, c'est largement prématuré! Et pourtant... la place de certains élus de cette trempe tant à gauche qu'à droite aujourd'hui serait naturelle chez les démocrates s'il n'y avait des questions d'égos et de rivalités entre les individus.

  • Votre analyse est la bonne. Pour allez plus loin, il est évident que les adhérents du Nouveau Centre ont vocation à rejoindre le Modem. Soyons simple, le Nouveau Centre n'a pas de corpus idéologique, c'est juste une structure pour passer les plats à Nicolas Sarkozy. Mêmes les députés en reviendront, avaler des couleuvres chaque jour lasse toujours.

Les commentaires sont fermés.