Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Palmarès du gouvernement : Eric Besson n'a plus rien à faire!

palme.JPGNicolas Sarkozy, l'an dernier, avait chargé Eric Besson d'une évaluation pour chaque ministre. Et bien il n'a plus rien à faire. Il lui suffirait de reprendre notre classement.

Le 2ème gouvernement Fillon est en place depuis exactement 18 mois aujourd'hui. Il est temps de tirer un premier bilan des différents ministres. Ainsi que nous vous l’annoncions mercredi, nous vous livrons le palmarès des différents ministres (les nominations de Devedjian et de Le Maire étant trop récentes, nous n’en avons pas tenu compte).

 

Figurez-vous que nous avions oublié la période ministérielle pourtant fort marquante (pour les comptes publics) d’un éminent serviteur du chef de l’Etat en la personne de Christian Estrosi… Si si ! Nous l’avions oublié !  

Omission réparée, ce dernier se classe, sans véritable surprise, dans le peloton de queue 33ème ex aequo sur 38 avec Roselyne Bachelot ! Mais, il fait du même coup chuter la moyenne gouvernementale à 9,37.

 

Ainsi se distinguent très nettement 2 personnalités brillantes (et non clinquantes !) dont nous avons maintes fois ici salué le travail :

 

1          Nathalie Kosciusko-Morizet    avec 17,67

2          Jean-Pierre Jouyet                     avec 17,33

 

Suivent  9 ministres qui recueillent la moyenne :

 

3          Hervé Novelli                            avec 14,83

4          Éric Woerth                              avec 13,67

5          Valérie Pécresse                       avec 12,50

6          Martin Hirsch                            avec 12,33

7          Michel Barnier                          avec 11,83

8          Laurent Wauquiez                     avec 11,67

9          Rama Yade                              avec 11

10        Jean-Marie Bockel                    avec 10,83

11        Christian Blanc                         avec 10

 

Puis, vient un large groupe de ministres médiocres :

 

12        Luc Chatel                                avec 9,83

12        Bernard Kouchner                     avec 9,83

12        Christine Boutin                         avec 9,83

12        Fadela Amara                            avec 9,83

16        Valérie Létard                            avec 9,67

16        Christine Lagarde                      avec 9,67

16        Xavier Darcos                           avec 9,67

18        François Fillon                            avec 9,5

18        Anne-Marie Idrac                       avec 9,5

18        Alain Joyandet                           avec 9,5

21        Christine Albanel                       avec 9,17

22        Brice Hortefeux                         avec 8,5

23        André Santini                            avec 8,33

24        Jean-Louis Borloo                      avec 8,17

25        Éric Besson                               avec 8

26        Alain Marleix                             avec 7,83

27        Dominique Bussereau                avec 7,5

27        Michèle Alliot-Marie                    avec 7,5

29        Hubert Falco                              avec 7,33

 

Et, enfin, les derniers de la classe :

 

30        Yves Jégo                                 avec 6,83

31        Xavier Bertrand                         avec 6,67

32        Nadine Morano                          avec 5,5

33        Roselyne Bachelot-Narquin         avec 5,17

33        Christian Estrosi                        avec 5,17

35        Hervé Morin                              avec 4,67

36        Roger Karoutchi                         avec 4,5

37        Rachida Dati                              avec 3,33

38        Bernard Laporte                         avec 1,33

 

Rappel de la méthodologie :
Pour cette évaluation, nous nous en sommes tenus à des critères de jugement excluant notre appréciation politique des personnes concernées. Ainsi, par exemple, Brice Hortefeux à nos yeux est en charge d’un ministère très contestable, que politiquement nous combattons. Mais nous avons voulu juger de son action sans tenir compte du préjugé défavorable dû à la politique suivie. Il s’agissait donc de dresser le bilan en faisant abstraction de notre désaccord général vis-à-vis du gouvernement et du programme présidentiel.
Pour ce faire, nous avons retenu 5 critères d’appréciations :

La compétence : Il s’agissait d’apprécier tant les aptitudes ministérielles préexistantes des acteurs mais aussi la capacité qu’ils ont eu depuis leur nomination à s’imprégner des dossiers dans le cadre de leurs fonctions.
L’écoute et le dialogue : Il s’agissait ici de mesurer leur capacité de comprendre les différents acteurs de leur secteur ministériel et de négocier avec eux.
L’efficacité : Nous avons ici voulu juger des conséquences de leurs actions ministérielles tant pour améliorer les choses pour nos concitoyens que pour avoir su ou non créer une synergie avec les acteurs clefs du secteur ministériel concerné. Toujours en excluant nos propres préférences politiques. C’est ce qui explique notamment le très bon classement d’Eric Woerth qui mène globalement une politique avec laquelle nous sommes en désaccord mais dont l’action est créditée d’une excellente note d’efficacité.
La langue de bois : Il s’agissait ici de noter la capacité de chacun de masquer ses vraies aspirations au fil des explications publiques ou de nier la réalité des faits.
Le sectarisme : Ce critère nous apparaissait indispensable à mesurer pour un gouvernement du XXIème siècle. Il tient compte de la volonté manifestée par chaque acteur de s’inscrire plus dans un combat idéologique que dans leur tâche ministérielle.

Pour finir, l’efficacité ainsi définie, est affectée d’un cœfficient 2 et les autres critères d’un coef 1.

Si vous êtes curieux de découvrir comment nous avons noté ces ministres pour chaque critère consultez le tableau.

 

Commentaires

  • Très intéressant ! J'aime beaucoup l'idée et le concept !

  • J'ai vu le tableau que vous mettez en lien à la fin, j'ai une question :

    Pourquoi avoir pris la moyenne arrondie à l'entier le plus proche des notes que chacun d'entre vous donnait pour chaque paramètre? Si vous n'aviez pas procédé de la sorte, il est probable sue nous n'aurions pas d'ex aequo puisque les totaux pour chaque ministre auraient été des nombres à 2 décimales.

    Enfin, rien de véritablement choquant sauf que vous avez tous été semble-t-il très durs avec Bussereau et très gentils avec Lagarde.

    cordialement,

  • @ Alcibiade

    Excusez pour le HS, mais comment vous faites pour insérer automatiquement le bouton wikio à la fin des articles ? Je veux dire, où le collez vous dans les templates pour l'obtenir ?

  • @l'Hérétique : Merci! L'idée de notation des ministres finalement n'est rien d'autre que celle de l'omni-candidat. Rendons à Brutus ce qui appartient à Brutus :))

    @ flo78 : Vous avez raison, au départ nous pensions que cela éviterait de trainer des décimales peu marquantes pour des résultat partiels. Nous modifierons cela pour le prochain palmarès.

    Bussereau obtient les notes suivantes :
    compétences : 7
    écoutes & dialogue : 8
    éfficacité : 7
    langue de bois : 7
    sectarisme : 9

    Il semble que chacun d'entre nous ait voulu marquer que ce secteur ministériel n'était pas, a priori sa spécialité, qu'il n'a pas véritablement engagé de débat constructif avec les acteurs puisque sur les dossiers chauds, c'est plutôt l'Elysée ou Jouyet (négociation des aides françaises à bruxelles) qui sont intervenus, qu'on l'a vu défendre (université d'été UMP) les mesures fiscales auxquelles il ne croyait pas lui-même!, mais que nous n'avons que peu d'exemple dans lesquels il ait tenu des propos sectaires vis à vis de l'opposition..

    our Lagarde, c'est sa compétence préexistante qui relève considérablement la moyenne. Les autres notes étant toutes sous la moyenne. Une illustration de plus de la différence entre la compétence et l'efficacité.

  • Chèr hérétique, vous avez toutes les indications ici sur ce post de hautetfort :

    http://leblog.hautetfort.com/archive/2008/12/09/partager-le-contenu-des-blogs-hautetfort-sur-tous-les-sites.html

Les commentaires sont fermés.