Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand le jogging présidentiel passe avant la correction

sarko maleducato.jpgLa scène se passe la semaine dernière lors de l'Assemblée Générale des Nations Unies à New-York. Si, peu de media français y ont fait allusion, en revanche à l'étranger, la presse n'a pas manqué de relever l'impolitesse française (à l'image de ce titre ci-contre de la Stampa).

 

"Obama ne le trouve pas :

 

Sarko faisait son jogging et arriva en retard au siège de l'ONU.

 

 

Obama a trahi un instant de surprise lorsque, arrivé à la délégation française du Conseil de Sécurité de l'ONU, il n'a pas à trouvé le président Nicolas Sarkozy mais son ministre des Affaires Étrangères Bernard Kouchner. Kouchner a dû vraiment s'excuser pour "le retard du président" ; en expliquant, avec un sourire, que " il faisait son jogging dans les rues de Manhattan". Obama a rendu le sourire, en procédant rapidement aux poignées de main autour de la table. Sarkozy est arrivé deux minutes après mais Barack Obama n'est pas retourné en arrière. Et la poignée de mains entre les deux leaders n'a pas eu lieu".

Commentaires

  • Il ne changera jamais...
    Mais c'est l'image de la France qui en pâtit.

Les commentaires sont fermés.