Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Education

  • Darcos s'étonne, Alliot-Marie demande une enquête interne... et c'est tout?!!!

    Rappel des faits : plusieurs descentes musclées ont eu lieu dans divers établissements secondaires de province. Chaque fois, sous prétexte de "prévention" dans la lutte contre la drogue, on pénètre dans des salles de classe, on intime à des élèves et des enseignements de ne pas bouger, on lâche des chiens renifleurs, on fouille au corps des gamines de 13 ans, ont les interroge sur les activités de leurs parents, de leurs prôches.

    darcos.jpg

    Hier soir, Xavier Darcos "s'étonnait" simplement "des conditions d'intervention des forces de gendarmerie"!... Mais il devrait s'insurger! promettre des sanctions si le laissez-faire des responsables des établissements ciblés est confirmé.

    Quant à Madame Alliot-Marie, elle a, un peu plus courageusement, "adressé mardi une circulaire aux préfets pour qu'ils veillent à ce qu'il n'y ait aucune confusion entre les actions de sensibilisation et les opérations de contrôle menées par police et gendarmerie dans les établissements scolaires". On apprend, de plus, qu'elle a demandé "enquête interne" pour "déterminer les conditions dans lesquelles" a eu lieu l'opération de Marciac". Mais, il ne s'agit pas que de Marciac! Ces faits sont aujourd'hui avérés dans une vingtaine d'établissements! Ce ne peut donc, plus être un dérapage. C'est une dérive! Une dérive coordonnée, ordonnée. On n'imagine difficilement la gendarmerie si disciplinée d'ordinaire engager ce type d'opération sur une grande échelle sans des consignes, des ordres précis et à un haut niveau!

    Il y a décidément quelque chose qui ne marche plus dans ce pays! Si tout ceci ne devaut que se solder par une enquête interne limitée aux agissements de Marciac, ce serait une fois de plus de la poudre aux yeux!..

    ... Et, puisqu'on en parle, Madame la Ministre qu'en est-il de l'enquête interne concernant la mort de deux jeunes adolescents, il y a tout juste un an, à Villiers-le-Bel?

    o0o0o0o

    Petite vidéo d'info. Ecoutez bien les propos!

     

    o0o0o0o

    Rappel de notre billet sur les faits

     

    chien anti-drogue.jpg

     

    Nous en sommes tombés des nues ! Bien sûr nous savions que depuis quelques temps déjà la police ou la gendarmerie pouvait, à la demande du chef d’établissement, pénétrer l’enceinte d’un établissement. Nous imaginions que ce genre d’intervention était réservé à des cas graves de désordre manifeste, de dangers dus à une rixe, ou de la constatation d’un délit… mais pas à ce genre de descente policière plus susceptible de bouleverser pour longtemps les esprits que visiblement marquée de la moindre efficacité « préventive ».

     

    Nous fûmes d’abord attirés par un commentaire sur le blog Orange-Rouge-Vert. Puis en cherchant la confirmation des faits mentionnés, nous avons découvert que le Web se faisait l’écho d’une pratique de plus en plus courante. Et Olivier Bonnet (plume de presse) dans un post du 25 novembre en dressait un premier inventaire « stupéfiant ». Il est aujourd’hui confirmé par de nombreux articles dans la presse régionale que des descentes plus que musclées de forces de l’ordre accompagnées de chiens se généralisent dans les établissements secondaires… pas à Neuilly néanmoins !...

     

    Sous le prétexte en effet de « séances de prévention » contre la drogue, LIRE LA SUITE >>> ICI

     

    ...