Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nicolas Sarkozy

  • Maintenant est-ce le jugement?....

    Désormais, le pouvoir a changé!


    Le slogan de campagne du nouveau président était "Le changement c'est maintenant!". Très bien! Et Maintenant est-ce l'heure du (des) jugements?...

     

    L'obstruction permanente depuis 5 ans à toute enquête indépendante concernant de nombreuses zones de doutes (pour ne pas dire plus), concernant le financement politique d'un petit clan de parvenus affairistes prêts à tout va-t-elle être levée?

     

    La justice impartiale va-t-elle enfin reprendre ses droits?



    Mediapart 2012 - Sarkozy-Kadhafi : notre enquête... par Mediapart

     

  • Cassez vous pov'cons!

     

    Résultat de l'Interview de l'Egocrate de ce soir :

    bordille.jpg

     

    • Pour qu'une justice indépendante puisse travailler, faut-il laisser l'enquête entre les mains d'un procureur qui est cité dans le dossier?
    • N'était-il pas dangereux et susceptible de suspicions que ce mélange des genres d'un ministre du budget soit trésorier du parti présidentiel?
    • N'était-il pas logique que cette proximité que vous avez manifesté plus que d'autres avec les puissants, les plus riches, soit suspecte là aussi dans l'opinion à laquelle vous demandez des efforts?
    • Pour plus de justice ne faut-il pas moduler le bouclier fiscal?
    • Vous avez voulu nommez directement le président de l'audiovisuel public est-ce moderne?
    • Une commission d'enquête parlementaire est-elle souhaitable?

     

     

    Réponse en clair :

     

    Circulez! Ya rien à voir! Cassez-vous pov'cons!

     

    Combien de temps va-t-on encore supporter ça,

  • Sarkozy est à 1/2 mandat, il faut prendre en compte le changement de régime et de République

    A l’heure du ½ mandat du Président Cathodique, les règles du jeu changent et c’est un élément à prendre en compte pour l’alternance.

     

    L’omniprésence du Président République est tous les jours de plus en plus importante. Avec Nicolas le magnifique nous sommes passés à la vitesse d’un discours par jour les plus mauvais moments. Il est omniprésent dans les médias. Et il a marginalisé tout le monde au point de ne laisser à ses ministres que le dossier de la grippe, sans doute parce qu’il a peur de se faire vacciner en public.

     

    Le Premier Ministre a été totalement marginalisé, il n’a même plus le rôle de fusible assez classique durant la Vème République. Il est inexistant et ne traite plus aucun dossier directement. Il n’y a que le Ministre des finances et celui de la justice qui tirent leur épingle du Jeu. La première sans doute du fait de sa compétence. La seconde jouit en plus d’un certain poids politique que les 80 Parlementaires du Chêne, son association, renforce.

     

    L’arrivée de Sarkozy c’est aussi la parole publique des conseillers de l’Elysée. Il est évident aujourd’hui que les déclarations de Claude Guéant, Secrétaire Général de l’Elysée, pèsent plus que celles du 1er Ministre. Henri Guaino, conseiller iconoclaste, a le droit à la parole et il en profite. Bref, le pouvoir est à l’Elysée et nulle part ailleurs. Tout le monde l’a vu depuis longtemps, mais il faut le rappeler à l’heure de la mi mandat.

     

    Les droits du Parlement n’ont de réalité que sur papier malgré le courage de certains élus UMP qui doivent malheureusement faire machine arrière aussi rapidement. La taxe professionnelle en est un exemple récent, le DIC pour le sport professionnel en est un autre.

     

    Nous avons très clairement changé de République avec tous les pouvoirs de commande du pays entre les mains d’un seul homme, le Président et de quelques conseillers triés sur le volet.

    Nous sommes dans l’exercice solitaire du Pouvoir.

     

    Est-ce le modèle politique que nous souhaitons pour la France ?

     

    Faut-il réécrire une nouvelle Constitution ?

     

    Que devons nous faire pour préparer un projet d’alternance qui séduise les Français ?

     

    Le sujet a une certaine actualité, Vincent Peillon réunit en janvier 2010 le Modem, le PS, le PCF et Europe Ecologie à Strasbourg sur ce sujet…et François Bayrou et Ségolène Royal devraient être présents officiellement cette fois. C'était la vérité d'il y a deux jours, depuis Ségolène Royal a repris en mains son courant. A suivre.