Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Morin

  • Et si André Santini était candidat à l’élection présidentielle de 2012 ?

    Ce n’est pas encore une réalité, mais c’est une idée qui pourrait faire son chemin suite aux dernières déclarations d’Hervé Morin reçu ce dernier vendredi par Jean-Jacques Bourdin sur  RMC Infos et BFM TV de 8 heures 35 à 9 heures.

     

    A cette occasion, Hervé Morin, inconnu Président du Nouveau Centre et Ministre de la défense, a fait deux déclarations intéressantes.

     

    Sur un plan sociétal, il a réaffirmé après son interview au quotidien Le Monde de la veille son attachement et celui du Nouveau Centre à la possibilité pour les couples homosexuels d’adopter un  enfant. Et son argument central est qu’un enfant doit vivre dans l’amour et dans ce cas précis le sexe n’intervient pas. Nous ne pouvons qu’être d’accord avec sa déclaration. Pas certain que le Modem soit aussi clair sur ce sujet. Et l’UMP rejette cette possibilité. Le Nouveau Centre a mis du temps à penser à son corpus idéologique, mais force est de constater que cela les éloigne de l’UMP. Dans ce cadre, la distance de Jean Arthuis quant au budget de l’Etat est une autre marque d’opposition silencieuse.

     

    La seconde déclaration d’Hervé Morin portait sur l’élection présidentielle de 2012. A cette occasion, il a réaffirmé la logique du fonctionnement de la Vème République et la nécessité pour le Nouveau Centre d’être présent au 1er tour de l’élection Présidentielle de 2012. Rien d’illogique à cela, mais le Président Cathodique ne doit pas être forcément d’accord avec cette vérité politique. Lui qui a passé son été à faire entrer Philippe de Villiers et les chasseurs dans sa majorité attrape tout.

     

    C’est vrai que 2012, c’est loin, mais la « menace » d’Hervé Morin est réelle. Qui au Nouveau Centre pour défier Sarkozy au 1er Tour ? Il y en a qu’un André Santini.

     

    Il aura 72 ans en 2012, mais il est le seul au Nouveau Centre à présenter un CV qui ne le rendrait pas ridicule dans sa candidature. C’est un élu municipal important depuis 30 ans. Il a été député et Ministre par 3 fois. Et lui, il est connu ! Pas comme toutes les « personnalités » du Nouveau Centre.

     

    Et André Santini comme candidat en 2012, cela pourrait bien provoquer des dégâts au sein de la majorité présidentielle.

     

    A SUIVRE...

  • Merci de nous faire confiance : Il faut rire tout de suite ! Si si profitez en, c'est très drôle !

    Une rumeur insidieuse règne dans le tout Paris médiatique, Hervé Morin, Président du Nouveau Centre, envisagerait d'être candidat à l'élection présidentielle de 2012. Si, Si... c'est la rumeur ! Remarquez, Ronald Reegan a bien été Président des Etats Unis ! Alors, Hervé Morin peut réver !

    Plus sérieusement, le Figaro, en date du 31 Octobre 2008, parle de la stratégie du Nouveau Centre pour les prochaines échéances électorales.

    L'ambition d'Hervé Morin est de présenter des listes autonomes aux prochaines élections européennes. Ce n'est pas franchement l'idée de Nicolas Sarkozy qui veut des listes communes pour tous les partis et officines qui ont un représentant au Gouvernement. Alors ?

    Et en plus, Hervé Morin est ambitieux, il vaut un candidat NC à la prochaine élection présidentielle. Amusant !

    Pas de programme, pas d'idée, rien à proposer...et il veut en plus demander l'arbitrage du peuple ?

    Le NC c'est vraiment l'impression d'assister tous les jours à un "dîner de cons".

    L'alternance tranquille c'est bien les démocrates !

     

  • Hervé Morin nous déclare : "Je quitte le Nouveau Centre pour rejoindre mon ami François Bayrou au Modem"

    Cette déclaration est fausse aujourd'hui, mais demain...

    Ce week-end, nous en avons parlé dans ce blog, les élus (de toute manière il n'y a que ça au Nouveau Centre) du Nouveau Centre ont émis des réserves sur le mode de financement du RSA. Comme François Bayrou. Ces élus souhaitent que les bénéficiaires du bouclier fiscal participent au financement du RSA. François Bayrou aussi.

    Aujourd'hui, c'est Harvé Morin qui émet des réserves sur l'utilité du fichier Edvige.

    "...Est-il utile pour assurer la sécurité de nos compatriotes, de centraliser des informations relatives aux personnes physiques ayant seulement sollicité un mandat politique ou syndical...", c'est l'une des déclarations d'Hervé Morin sur le sujet effectuée lors de la cloture de l'Université d'été du Nouveau Centre. Cette déclaration a été reprise dans l'édition du Parisien / Aujourd'hui de ce mardi.

    Il a bien entendu raison et nous sommes d'accord avec lui.

    Cette déclaration lui a valu l'ironie de la Ministre de l'Intérieur et une remontée de bretelles par le 1er Ministre.

    Pas facile d'être allié avec la bande à Sarko, nous préférons construire l'avenir.