Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ottawa

  • Découvrons ce que Kadhafi, le nouvel ami de la France, pense des mines anti-personnelles, des tribunaux internationaux et de la coupe du monde de football

    cf39b0f9887a3ad8d64070d2ed211bd5.jpg

    Le Président de la république l'a encore dit et redit : "Il faut tendre la main au colonel Kadhafi" puisque celui-ci fait un pas en avant pour réintégrer la communauté internationale.

    Et bien, grace à Benoit Colomba et France Inter, nous vous invitons à découvrir le site officiel du "Frère guide" ICI >>>>

    Vous pourrez y découvrir que le Colonel entend abolir le traité d'Ottawa puisqu'à ses yeux, les mines anti-personnelles sont légitimes :

    "La mine n’est pas une arme offensive, mobile, qui peut être dispersée par le vent. C’est un moyen de défense passif. La mine est l’arme la plus faible de défense, elle représente le dernier recours afin de défendre les frontières face à un envahisseur, de protéger la patrie d’un ennemi occupant. C’est aussi le moyen le plus faible de défendre ses biens. Une fois cette arme simple de défense interdite, que restera-il- à la victime démunie!. Interdire ces armes n’équivaudrait-il pas à interdire le droit de défendre ses frontières, ses territoires, ses biens et accepter que l’ennemi franchisse les frontières en toute sécurité."

    9db3d17b330fc1fe53a5cf0573abd1df.jpg 

    Vous serez encore plus interloqués en découvrant que selon le "Frère Guide", les tribunaux pénaux internationaux sont nuls et non avenus :

    "Tels sont les tribunaux pénaux internationaux que le monde connaît actuellement, ils ne sont qu’une vitrine qui déforme la justice plus qu’elle ne la renforce".

    Enfin, la pensée du "frère guide" couvre un panel si large qu'il nous livre son aversion pour la coupe du monde qu'il convient de "réformer ou d'abolir".

    Maintenant, on comprend ce qui lie si fortement les deux dirigeants : leur capacité d'omniscience et d'omniprésence!