Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

PS

  • Ségolène Royal, un sacré animal politique ! Elle sera là en 2012, faites lui confiance !

    Impressionnantes ces dernières journées politiques. Ségolène Royal a réalisé une expédition punitive et rétablit l’ordre dans ses rangs.

     

    Au départ, la douceur était de mise avec sa venue à Dijon montrer à Vincent Peillon qu’elle restait la « taulière »..Et qu’en plus elle s’intéressait à son boulot.

     

    Mais il a crié comme si quelqu’un voulait l’égorger. Alors que son comportement était celui du coucou récupérant un courant (du PS) qu’il n’était pas le sien. Ségolène Royal avait fait 30% des voix au Congrès de Reims avec Vincent Peillon c’est certain, mais le nom porteur était celui de l’ancienne candidate à la Présidentielle ce qui ne peut pas être nié.

     

    Quelques échanges médiatiques musclés plus tard, elle avait nommé une troïka à la tête de son courant http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/18/01011-20091118FILWWW00525-le-trio-de-royal-veut-preserver-l-espoir.php

     

    Et elle a repoussé à l’après régionales la construction du courant.

     

    Chapeau l’artiste ! Elle va en plus conserver son siège de Présidente Région avec probablement le meilleur score socialiste de cette élection à reconnaissance nationale.

     

    Tout cela peut paraître accessoire aux yeux de certains, mais ces quelques jours ont réaffirmé  une vérité première : elle sera candidate en 2012.

     

    On la sait pas douée pour les programmes, en 2007 elle avait les 35 heures comme axe de travail tout en précisant après coup qu’elle ne se serait pas sentie liée par cette promesse, par contre c’est un animal politique.

     

    Et depuis 1981 et les 110 propositions de François Mitterrand, quel est le programme politique qui a élu un Président de la République ?

  • 1er Forum sur l’éducation, les travaux pratiques de l’Union de l’Opposition

    peillon royal.jpgVincent Peillon a réussi son coup, Dijon a accueilli la seconde journée de la construction de l’Union de l’opposition ce dernier samedi. Plusieurs milliers de personnes dans le public et des représentants du Modem, d’Europe Ecologie, du PS et du PCF à la tribune.

     

    Ultime réussite, la venue impromptue de Ségolène Royal qui montre une nouvelle fois que c’est un sacré animal politique et sans doute le seul vrai présidentiable à gauche.

     

    Le propos n'est pas ironique, loin de là. La querelle entre Vincent Peillon et Ségolène Royal n'est qu'une mésentente technique. Vincent Peillon : combien de divisions au sein du PS ? Il a tenté de récupérer le courant de Ségolène Royal, c'est loupé.

     

    Par contre, c’est une réussite de pouvoir parler ensemble et de pouvoir échanger des idées. C’est une réussite que les Partis de Gouvernement acceptent d’être présents ensemble à la même tribune.

     

    Beau sujet d’ailleurs que l’Education. Sujet qui doit facilement engendrer un consensus sur un programme de Gouvernement. Puisque c’est bien cela l’enjeu.

     

    La présence de Ségolène Royal est en plus un atout par sa fonction de caisse de résonance médiatique, on l'a vu.

     

    Tout cela étant dit et dans l’attente de la publication des conclusions de cette journée (Voir déjà ici l'intervention de Madame de Sarnez), il y a quand même une question et un constat.

     

    La question, c’est pourquoi ne pas organiser ce type de journée au niveau régional ? De cette manière, la constitution d’un programme de Gouvernement serait possible à partir d'une série de consultation populaire de proximité.

     

    Le constat reste que les discussions ensemble sont possibles, mais que chacun va faire bande à part lors du 1er tour des élections régionales. C’est dommage.

     

    Il y a encore du chemin à faire pour proposer une alternance construite à Nicolas Sarkozy pour 2012.

     

    Et une évidence, Ségolène Royal est solide ! Elle est vraiment la seule voix de l'opposition de gauche, Vincent Peillon ferait mieux de le reconnaître.

     

     

    ENFIN, on apprend (grace encore à l'hérétique ici), au delà de la polémique sur laquelle insistent tous les media entre Peillon et Royal, qu'une future réunion en janvier 2010 avec cette fois Royal, Peillon et Bayrou est déjà programmée sur les questions institutionnelles.

     

  • Il faut signer la pétition du Parti Socialiste sur l'abrogation du bouclier fiscal

    1380194272.JPGIl n'y a pas grand chose à faire, il suffit de cliquer sur le lien suivant http://actus.parti-socialiste.fr/2009/03/18/pour-la-justice-sociale-pour-la-relance-abrogeons-le-paquet-fiscal/

    Et voilà, c'est dit, c'est fait, c'est la reconnaissance qu'il faut relayer une bonne idée du Parti Socialiste. C'est Benoit Hamon qui a rappelé l'existence de cette initiative à l'occasion de l'émission politique sur canal +, Dimanche + d'aujourd'hui.

    Pourquoi faut-il le faire? En premier lieu parce que c'est une bonne idée en matière de justice sociale en période de crise économique. Et nous savons que vous êtes tous d'accord sur ce sujet, mais souvent ....relayer une idée du PS est inconcevable pour nombre de nos lecteurs ! C'est tellement dommage ! Si l'UMP avait de bonnes idées, nous agirions de même, mais force est de constater que le parti de la Chattemite se spécialise dans le soutien aveugle de la rupturologie...

    François Bayrou est un futur Président attendu par beaucoup, c'est certain. Mais il faudra faire 50% des voix + 1, donc des alliances, des rassemblements pour reconstruire ce pays à l'issue de la triste parenthèse actuelle, vont être nécessaires.

    En la matière, c'est raté pour les européennes et pourtant le PRG et les verts auraient été des alliés très intéressants.

    Alors il est temps aujourd'hui de donner des gages, montrer que les démocrates, où qu'ils se trouvent, sont prêts à soutenir de bonnes idées.

    Venez donc signer la pétition du PS, c'est une vraie bonne idée ! Utilisons en effet la dernière modification constitutionnelle (que nous continuons de juger stupide, anachronique et dangereuse) qui donne une nouvelle force à une pétition recueillant un million de signatures!