Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Point de vue

  • Dati se balade en Inde, son Dir' Cab' trinque

    17b2ddd6aec18502615321a1af3f888b.jpgAvez-vous déjà vu un Garde des Sceaux participer à autant de voyages présidentiels que Madame DATI ? Nous n’avons jamais connu pour notre part une telle frénésie de déplacements par le passé ! Cela est-il justifié par des dossiers juridiques précis touchant les Etats visités par notre omni-candidat? Non ! Et pourtant le travail ne manque pas sur le territoire français pour celle qui a lancé en 9 mois (eh oui dans quelques jours cela fera 9 mois !) autant de chantiers que faits divers ! On concevrait qu’alors la ministre de la justice ait à cœur d’expliquer, de dialoguer avec les praticiens du Droit concernés, de rencontrer et comprendre sur le terrain les difficultés des justiciables… et bien non !

     

    7f194b995838524d73860298bcc51183.jpg

     

    En déplacement en Inde dans la cohorte présidentielle, Madame Dati avait d’autres chats à fouetter que de participer à la conférence des bâtonniers. Oh il ne s’agissait que d’expliquer une réforme de la carte judiciaire sans précédent… alors… elle a préféré jouer les escort-girls du président avec Valérie Pécresse et Jean-Pierre Elkabbach au Taj mahal. Cette réforme particulièrement onéreuse engagée du seul fait du prince (et de la princesse), sans concertation avait soulevé l’indignation unanime des avocats, des auxiliaires de justice et des  associations de justiciables.

     

    8ddb161ebe3dd0c6e62b6fe68febf342.jpg

     

    Ainsi c’est son Directeur de Cabinet, Patrick Gérard, qui devait essuyer le 25 janvier les foudres de la profession en lieu et place de Madame DATI, comme le mentionne une dépêche de l’AFP ! Ce haut fonctionnaire brillant, conseiller d’Etat, avait été le seul, l’été dernier à oser répondre à l’urgence du Service Public pour diriger un cabinet déserté par les pratiques brutales de l’ancienne porte-parole du candidat Sarkozy !

     

    95e514fb9d9243b6dba4cbbc4cd07464.jpg

     

    Ainsi, Madame Dati a préféré fuir ses responsabilités. Quel courage de la part de la « garde du sot » la plus Sarkandolâtre ! On comprend maintenant pourquoi le cabinet de Madame DATI a eu le plus grand mal à se constituer si celle-ci conçoit son rôle ministériel en se réservant les passages à « Vivement Dimanche » et les flashs de Point de Vue pendant que le lourd travail de confrontation est laissé à ses collaborateurs ! Elle attend sans doute que la réforme constitutionnelle de son cher président autorise son Dir-Cab à défendre ses projets de Lois devant le Sénat ou l'Assemblée Nationale pour elle, se consacrer exclusivement aux magazines people !... cela éviterait au moins que ceux-ci de se voient constamment retoqués par le parlement comme le dernier en date (voir ICI).

     

    7534dac1e462b3908ea3b8c4d72fd95a.jpg

     

    Mais après tout, la rupture consiste sans doute dans l’esprit du pouvoir à appréhender la fonction ministérielle comme un simple casting pour Paris Match ! Madame Dati était sans doute en Inde pour vanter les mérites de la haute couture (robe panthère rouge Dior, collants résille et bottes à hauts talons ) et de la grande joaillerie françaises....

     

    Toujours est-il que les bâtonniers auront cette fois compris qu’il importe plus à leur ministre de se pavaner en robe Dior que de répondre à leurs questions !

    卡拉·吕尼

     

     谢谢您