Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

affaires

  • Cassez vous pov'cons!

     

    Résultat de l'Interview de l'Egocrate de ce soir :

    bordille.jpg

     

    • Pour qu'une justice indépendante puisse travailler, faut-il laisser l'enquête entre les mains d'un procureur qui est cité dans le dossier?
    • N'était-il pas dangereux et susceptible de suspicions que ce mélange des genres d'un ministre du budget soit trésorier du parti présidentiel?
    • N'était-il pas logique que cette proximité que vous avez manifesté plus que d'autres avec les puissants, les plus riches, soit suspecte là aussi dans l'opinion à laquelle vous demandez des efforts?
    • Pour plus de justice ne faut-il pas moduler le bouclier fiscal?
    • Vous avez voulu nommez directement le président de l'audiovisuel public est-ce moderne?
    • Une commission d'enquête parlementaire est-elle souhaitable?

     

     

    Réponse en clair :

     

    Circulez! Ya rien à voir! Cassez-vous pov'cons!

     

    Combien de temps va-t-on encore supporter ça,

  • Le débat, rien que le débat, mais tout le débat!

    Ne comptez pas sur ce blog trouver de commentaires autres que ceux qui alimentent le débat pour l'élection présidentielle!

    Nous nous garderons bien d'alimenter les polémiques concernant la vie privée ou le patrimoine de quelque candidat que ce soit!

    - D'abord, parce qu'il est trop facile d'enfumer le débat avec ce genre d' "affaires".

    - Ensuite parce que si les candidats ont quelque chose à se reprocher, il appartient à la justice de les poursuivre ou non

    - Enfin parce que chaque campagne présidentielle sous la Vème république a été troublée par des révélations, rebondissements, effet boomerang qui n'ont pas servi la démocratie et dont on s'est apperçu plus tard que les instigateurs se moquaient bien des enjeux réels pour les français.

    Ici nous n'auront pas la mémoire courte (affaire des jardins de l'observatoire, affaire contre Chaban en 74, affaire des diamants sur Giscard, affaire Beregovoy ... ). Beaucoup de ces coups bas n'ont eu qu'une résultante : Brouiller les cartes!

    Que nous nous attachions aux erreurs des candidats lorsque ces erreurs (SARKOZY) (ROYAL)participent de la fonction présidentielle à laquelle ils aspirent, OUI! Ainsi par exemple, le Président de la République est le chefs des armées. C'est l'une de ses prérogatives majeures! Les sous-marins nucléaires et particulièrement les SNLE sont un des piliers majeurs de la dissuasion. C'est, entre autre, ce qui nous procure une place au Conseil de Sécurité aux Nations Unies. Les candidats doivent donc au minimum connaître le sujet. Imaginons un postulant à un poste de Directeur du Personnel chez Total, qui se présenterait à l'entretien d'embauche sans se renseigner au préalable sur le nombre de salariés de cette société et le type de convention collective qui s'y applique...

    Mais pour tout ce qui ne participe pas directement de la vision politique des candidats, de leur capacité, de leur éfficacité, de leur méthodes, NON !