Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

afp

  • Ils n'auront pas notre liberté d'être informés

    Nous ne pouvons que vous recommander un excellent post de Nelly nous donnant une bonne piqure de rappel sur ce qui est en train, peu à peu, de boulerser l'équilibre si laborieusement acquis depuis plus de 200 ans en matière de presse et d'information dans ce pays. A l'heure où il est de bon ton, sur les grands media, déjà acquis dans leurs structures dirigeantes, de se gargariser à longueur de journée sur les déboires d'un parti d'opposition, il est indispensable de rester mobilisés sur l'essentiel!

    .......

    «Toute personne, a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu'il puisse y avoir ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontière.»

    Article 10 Convention Européenne des droits de l'homme...

    repris par Edwy Plenel qui présente la soirée de Mediapart et RSF ce soir au théâtre de la colline.

    La démocratie n'est rien sans l'information et l'éducation.

    Si l'information et l'éducation sont récupérées par des intérêts qui servent le pouvoir en place, la proposition de s'ouvrir au monde est biaisée, l'opinion est trompée et les prises de position répondent aux échos de la pensée unique.

    Si les grands groupes financiers récupèrent le monde de la presse, certains sujets seront tabou!

    Si les journalistes ne peuvent plus protéger leurs sources et doivent craindre des actions judiciaires, plus personne ne parle! cf. article de Rue 89.

    Quand l'AFP se fait accuser de censurer l'information par les autorités de la république, (ici), on veut nous faire croire que les journalistes et équipes de rédaction sont incapables d'indépendance et sont des agitateurs avant d'être des informateurs. Et que ce n'est donc pas à eux de juger ce qui doit ou non être diffusé.

    LIRE LA SUITE SUR LE BLOG DE NELLY >>> ICI

     

     

  • Ils sont vraiment impayables!

    1113443394.jpgVous avez tous pu apprendre que le sieur Lefebvre (photo ci contre), porte-parole de l'UMP de son état s'était fendu d'une missive à la direction de l'Agence France Presse pour se plaindre de l'outrecuidance manifestée par cette maison à son goût (voir ici). Pensez donc... les journalistes se permettraient de ne pas systématiquement diffuser ses communiqués. Bah voyons!... Tous les responsables politiques ont appris qu'il ne suffit pas de se fendre d'un communiqué de presse pour que celui-ci soit relayé par les agences ou les différents media. Mais, Monsieur Lefebvre lui, a dû sécher cette phase d'apprentissage militant.

    Mais on apprenait la semaine dernière, que l'omni-candidat, lui-même personnellement, se fendait lui aussi d'une attaque en règle contre cette presse qui vraiment le maltraite. Hier, la Ministre de la culture, Christine Albanel, imaginait qu'un "fil spécial" pourrait être dédié à reprendre in extenso ce type de communiqués

    En fait, ce qui attriste tant ces augustes personnages, c'est la nostalgie d'une époque pourtant récente lors de laquelle l'avenir du monde était suspendu à tout fait ou geste de la part de leur incomparable leader.

    Si si ! Souvenez-vous, il fût une époque où l'importance d'un jogging pour la bonne marche de l'économie nationale, pour la réduction des déficits publics, pour les Droits de l'Homme était évidente (voir l'info originale sur un site au hasard):

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------

    SARKOZY : encore un jogging!

    19/05/2007 - 15:47

    Le président Nicolas Sarkozy est sorti samedi en fin de matinée du fort de Brégançon pour faire un jogging (encore un!), sous un soleil radieux et par une température supérieure à 20 degrés.
    Vêtu d'un tee-shirt et d'un short bleu marine, des lunettes de soleil d'aviateur sur le nez, le président est sorti à 11H15, accompagné d'une dizaine d'hommes, sous les applaudissements d'une cinquantaine de touristes qui l'attendaient.
    Souriant, décontracté, il a serré de nombreuses mains et s'est brièvement arrêté pour se laisser photographier en compagnie de touristes, sans faire de déclarations. Il est ensuite parti en petites foulées sur la route de Cabasson, suivi d'une voiture et d'une moto de sécurité.
    Après une journée intense, marquée par un déplacement au siège d'Airbus à Toulouse, M. Sarkozy a gagné vendredi soir le Fort de Brégançon (Var) où l'avait précédé jeudi Cécilia, la première Dame. Il s'agit du premier séjour du couple présidentiel dans cette résidence, trois jours après l'investiture de M. Sarkozy qui a présidé vendredi son premier Conseil des ministres. Situé sur la commune de Bormes-les-Mimosas (Var), sur une péninsule rocheuse à l'extrémité de la rade d'Hyères, le fort de Brégançon est l'une des résidences officielles du chef de l'Etat depuis 1968. (Sources AFP)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Imaginez en effet le bonheur de ce "fil spécial" à la lumière de ce qui précède... On aurait alors la joie de découvrir des informations capitales :

    - Le Chef de Cabinet Adjoint du Secrétaire d'Etat à la Fonction Publique recevra une délégation du Ministère indien des fonctionnaires fédéraux demain après-midi.

    - Le siège de l'UMP va faire l'objet d'une rénovation architecturale. Cette grande réorganisation de l'espace intérieur se veut servir la volonté constante de rupture du parti majoritaire.

    - Le premier Ministre sera en déplacement dans sa circonscription d'origine ce week-end et devrait se livrer à cette occasion à un essai aux commandes de la toute nouvelle version de la voiture de rallye mise au point en commun par les ingénieurs des grandes firmes automobiles françaises.

    - La Garde des Sceaux proposera dans les prochains mois une réforme d'ampleur sans précédent pour encadrer, contrôler et si besoin réprimer la détention des pythons et boas constricteurs. Les récents faits divers ayant provoqué une vive émotion dans l'opinion, la France se devait d'adopter enfin une législation moderne pour punir sévèrement les propriétaires ne respectant pas les critères minima tels que définis dans le rapport extraordinaire que la Ministre de la Justice avait commandité.

    - La Ministre de l'économie et des finances a eu le plaisir en début de matinée de remettre au 1000ème bénéficiaire d'une heure supplémentaire ce mois-ci une nouvelle décoration qui sera peu à peu généralisée. La Ministre tient à souligner ainsi la vigueur de notre économie et le succès sans précédent d'une mesure pour redonner espoir aux français qui ont choisi la voie de l'effort.

    Génial, on veut un téléscripteur!

    Non, vraiment, ils sont IMPAYABLES!