Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

armée

  • Le président égotiste et son miroir, épisode 3

    bling S.JPGMiroir... gentil miroir... dis-moi qui est le plus grand président?" 

    Cela devient une série documentaire : Sortie hier du nouveau clip d'animation de Sylvain Delmé intitulé "Le Miroir - épisode 3". Une fois encore (rappel du précédent épisode), l'équipe de MIXUS met en plein dans le mille!

      

    Au programme cette semaine : Tempête et armée, Dati et pension (ouh la… ), Obama et Ségolène, Presse et valises (Ouh la la…), Manifs et anniversaire…

     

    Et en février, sortie du "Clip qui déchire 2". A suivre...

     

     

  • Nous avons honte du Président de la République !

    A lire en cliquant sur le lien suivant http://www.dailymotion.com/video/x6iu60_sarkozy-ricane-en-rendant-hommages_news

    Nous avons honte d'un Président de la République qui ne respecte rien !

    Nous avons honte de Nicolas Sarkozy qui fait une plaisenterie de garçon de bain au moment de rendre hommage aux soldats morts pour l'honneur de la France !

    Dehors !

  • L'Assemblée Nationale va se prononcer sur la présence militaire française en Afghanistan : liberté des votes ?

    La réforme constitutionnelle voulue par le Président cathodique et votée en juillet comprend le nécessaire vote de l'Assemblée Nationale pour l'engagement des troupes françaises en territoire étranger au-delà de 4 mois, article 35 de notre Constitution récemment modifiée. A lire sur ce sujet l'article du post en cliquant sur le lien suivant http://www.lepost.fr/article/2008/08/22/1248920_presence-francaise-en-afghanistan-finalement-les-deputes-vont-voter.html

    En ce 25 août, jour anniversaire de la Libération de Paris en 1944, il est bon de se rappeler que de très modestes américains, australiens et représentants de bien d'autres peuples ont engagé leurs vies en venan en Europe nous libérer du joug nazi. C'est sans doute à méditer lorsque des troupes françaises sont engagées pour la libération d'un pays comme l'Afghanistan.

    Les députés vont donc voter pour justifier ou non le présence de nos troupes en Afghanistan. Dur comme vote alors que 10 de nos soldats sont morts et 23 blessés sur ce conflit extérieur.

    La vraie question qui va se poser est de savoir si c'est un vote politique qui nous attend ou si les députés vont être libres de dire oui ou non.

    C'est un sujet trop grave, nous ne voulons pas entendre parler des choix de votes des groupes politiques, nous voulons que chacun puisse s'exprimer individuellement, seul par rapport à sa position et au choix qu'il doit opérer.

    C'est cela la démocratie et rien d'autre !