Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ashton

  • Bonne chance à Herman Van Rompuy et à Catherine Ashton

    rompuy-ashton.jpgRappelons que le 1er vient d’être nommé à la Présidence du Conseil Européen et la seconde devient « le ministre des affaires étrangères » de l’Europe.

     

    Voilà, tout est dit.

     

    Mais ces choix laissent pour le moins perplexes; Alain Duhamel dans le Grand Journal de Canal + demandait hier soir que l’on rejoue le match là aussi après celui plus footballistique de France – Eire. Ironie grinçante ou vrais problèmes ?

     

    Les éditorialistes les plus virulents ont écrit en s’interrogeant "qui doit appeler Obama pour parler à l’Europe ?"

     

    Et pourtant le mandat de ces deux nominés est de 30 mois, cela leur assure la stabilité et le temps de faire leurs preuves.

     

    Ces choix suscitent au moins deux questions et un souhait.

     

    N’y avait-il pas de personnalités politiques plus reconnues pour occuper ces postes ?

     

    Même Tony Blair, représentant d’un pays loin d’être vraiment européen, n’est-il pas mieux pour incarner un continent qui se construit. N’y avait-il pas un VGE ou un Jacques Delors Allemand, Espagnol, Italien ou Espagnol… ?

     

    Que signifient ces choix ?

     

    Malheureusement c’est clair, l’axe Franco / Allemand a décidé d’installer des personnalités qui ne feront pas d’ombre aux stratégies politiques et économiques des chefs d’Etat.

     

    C’est le malaise chez les vrais européens.

     

    Alors souhaitons naïvement que tout soit fait pour qu’ils réussissent leurs missions. A Charge pour les démocrates français de dénoncer toutes atteintes à cette direction européenne que nous appelions de nos vœux depuis tant d’années.