Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

avantages

  • OFFRONS DES CALCULATRICES A L’UMP !

    medium_Graph85.jpg

    Les 35 heures et l’avenir des heures supplémentaires.

    Si le communiqué de presse repris par TV5 Monde (cliquez  ici ) émane bien de la campagne du candidat UMP, il faut offrir des calculatrices aux communicants de l’UMP ! Ou leur proposer les services de vérificateurs expérimentés en vérifications financières !

    En autres inepties on notera qu’un salarié rémunéré au SMIC gagnerait 15 % de plus en effectuant des heures supplémentaires avec Nicolas SARKOZY qu'avec François BAYROU.

    Les gens ne sont pas aussi neuneu qu’ils le pensent :

    SMIC MENSUEL BRUT                  8,27 €

    SMIC MENSUEL NET                    6,49 €

     

    Heures supplémentaires

     

    BAYROU (Toutes entreprises) 35% de + que le smic net soit 8,76€                                  

    Après Imposition (tranche à 5,5% sur 80% du salaire annuel) soit 8,41 €

     

    SARKOZY au mieux (entreprises de + de 20 salariés) 25% de + que smic net soit 8,11 € Imposition 0 (sous réserve de la constitutionnalité) soit 8,11 €                                                              

    D’où sortent-ils qu’un smicard gagnerait plus ???

    A moins qu’ils aient oublié qu’un smicard n’est pas dans la tranche d’imposition de ceux qu’ils veulent favoriser avec leur super-hyper-bouclier fiscal ! Et la non imposition des heures supp à la sauce UMP n’a aucune incidence justement pour le salarié smicard ! 

    Rappel de la proposition de François Bayrou : Quand vous êtes dans une petite entreprise, une entreprise en dessous de vingt salariés, l'heure supplémentaire vous rapporte 10 % de plus qu'une heure normale. Lorsque vous êtes, dans une entreprise de plus de vingt salariés, l'heure supplémentaire vous rapporte 25 % de plus qu'une heure normale. Je considère cette disparité comme injuste et je l'ai dénoncée dès 2002. Il n'y a aucune raison que le travail des uns soit si considérablement sous-payé par rapport au travail des autres. Le principe "à travail égal salaire égal" devrait s'appliquer aussi dans ce domaine. Je propose, donc, que l'heure supplémentaire rapporte désormais à tout salarié 35 % de plus qu'une heure normale et que cette prime pour heures supplémentaires soit déduite des charges à payer de manière que l'heure supplémentaire coûte à l'entreprise exactement le même prix qu'une heure normale, qu'elle représente exactement le même coût qu'une heure normale. Vous voyez que cette proposition est très largement différente de la proposition, d'ailleurs, à mon sens, inconstitutionnelle, de Nicolas Sarkozy qui dit : « Je supprime complètement les charges sociales et l'impôt sur le revenu pour les heures supplémentaires », tout en continuant à les payer 25 % seulement de plus parce que, si vous avez des heures supplémentaires non chargées et non imposées, alors, c'est une puissante incitation à concentrer le travail sur les heures supplémentaires et, donc, à refuser d'embaucher. Au contraire, le fait que l'heure supplémentaire et l'heure normale coûtent le même prix, cela permet à l'entrepreneur d'envisager de manière équitable la répartition du travail qui serait le sien.