Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bling-bling

  • Y a-t-il une Carla dans l'avion?

    bling S.JPGC'est maintenant devenu un clip culte et une série de vidéos ("le miroir") que les internautes suivent avec plaisir! Le "clip qui déchire" a fait un carton l'an dernier tant sur la toile que sur certaines chaînes musicales. La qualité de l'animation réalisée, la bande son et le sujet pastiché sont les recettes de ce succès.

    Au passage, Mixus et Sylvain Delmé avertissent les internautes : "Merci d’avoir fait le succès de nos séries. Pour continuer à vous proposer des programmes de qualité, nous avons besoin de vous. Faites un don." Et nous on est fans, alors on relaie!

    don mixus.JPG

     

    Mais passons à l'objet de ce billet et faisons d'abord un retour sur "le clip qui déchire" première version, pour ceux qui l'auraient raté :


    Le clip qui déchire (version longue)
    par leclipquidechire

     

    Bien entendu, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite!....

    Aussi, le héros de ces différents films, un personnage égotiste se complaisant dans l'exhibition de ses accessoires vestimentaires et horlogers et s'exprimant avec la vulgarité blessante d'un mac reconverti dans le showbiz ne nous rappelle bien entendu personne en particulier! Hein? Vous pensiez à quelqu'un?.. Ah bon??

    Bref, en voyant leur bande annonce pour le deuxième clip en préparation, nous avons été troublés par cette image d'accroche! Sur la page d'accueil du site leblogquidechire.com :

    splash_2.jpg
     

    L'un d'entre nous faisant judicieusement remarquer que jamais, au grand jamais, dans le précédent clip, on ne voit celle à laquelle s'adresse le "Roi du bling-bling", nous avons visionné, zoomé, disséqué le précédent clip et même ce teaser.

     

    On est un peu des  tordus hein? Oui mais, vous savez ce que c'est… une idée qui commence à germer comme ça… vous cherchez… et puis peu à peu une trame apparaît... Alors vous vérifiez…

     

    zoom clipquidechire1.JPG
     

    Puisque le héros de cette série de clips est toujours paré de ses éternelles lunettes de soleil ( toute ressemblance, une nouvelle fois, avec un individu existant restant, bien entendu, purement fortuite), il nous a paru amusant de nous concentrer sur les reflets dans celles-ci.

     

    zoom clipquidechire2.JPG
     

    Rien! On l'entend. On distingue une main, un pied mais jamais l'interlocutrice du héros mégalo  n'apparaît!

     

    Avec cette technologie 3D il aurait été facile de livrer un début de commencement de visage. Non! Rien! Vide!

     

    On voit tout le reste : hublots du jet, fauteuils, danseuses, la panthère noire et même l'écran de cinéma et les motifs de la moquette! Mais nulle trace de celle à laquelle s'adresse le personnage principal!

     

     

    zoom clipquidechire3.JPG
     

    L'équipe de Mixus, au-delà d'un coup media assez réussi pour ses productions, a-t-elle voulu, comme le faisaient Lafontaine ou Molière en d'autres temps, nous faire passer un message subliminal?... Mais alors quel est ce message? Dans l'histoire en question bien entendu! Puisque dans la réalité, nous le rappelons, toute ressemblance...

     

    • L'héroïne de cette animation (tantôt "Mamoune" tantôt "Moumoune" dixit le héros du clip) que l'on suppose être l'épouse du "big boss" ne serait-elle pas celle à qui tout le monde pense?… Dans ce cas, l'équipe de Mixus révellera-t-elle un jour l'identité de cette mystérieuse invisble?...

     

    • Celle que l'on croit être en face du "king of bling-bling" de ce clip n'existerait-elle pas? Ou plutôt n'existerait-elle en tant que telle exclusivement dans l'imaginaire collectif? Voudrait-on alors, insinuer que cette héroïne,  "accompagnatrice" n'agissant que sur contrat, ne remplirait alors son rôle qu'en public et, qu'une fois retourné dans la sphère privée, le héros de ce clip s'adresserait alors... au vide?!...

     

     

    .

     

     

     

    ...

     

     

    Et la fin du teaser ci-dessus, de conclure avec un ordre du personnage masculin : "Moumoune!... Un bisou!... Sinon t'es virée!".

     

    "Virée" ?????

     

    Vous avez dit un signe?...

     

    Bah, comme disaient d'autres dessins animés, en d'autres temps : "That's all folk!"

     

    warner.JPG
  • Cette femme va mettre une bonne gifle à tous les bling-bling de la planète!

    susan boyle.jpgC'est Christophe Ginisty qui nous a fait connaître cette vidéo. Et nous l'en remercions! Si vous ne l'avez pas vue, foncez! Voici le lien vers YouTube

    En un peu plus 7 minutes, tous les préjugés tombent! Oubliés le look, le style extérieur, la dégaine que nombre de pseudo-stars affectionnent! Là, il ne s'agit plus du murmure de quelqu'un qui vous aurait dit... mais d'une puissance qui écroule tout sur son passage. Seul reste le talent brut!

    Il s'agit du casting de l'émission britannique "Britains Got Talent 2009", l'équivalent de  notre "un incroyable talent" ou de "la Nouvelle Star" qui, après ça, aura bien du mal a supporter la comparaison.

    Il s'agit d'une femme de 47 ans qui n'a rien d'une bimbo ou d'une pop star qu'aurait affectionnée un Séguéla! Il s'agit d'une écossaise, Susan Boyle, qui jusque dans la présentation de son origine géographique aura essuyé les discrets (ou non) quolibets et sarcasmes, que les moqueurs n'ont pas manqué pas de vanner quant à ses chances…

    … et puis c'est le choc! Le choc pur! L'incroyable pureté d'une voix cristalline qui emporte tout, qui emporte tous les cyniques, tous les médiocres, tous les aigris et s'impose par sa seule qualité intrinsèque! L'émotion soulève le public, le jury. C'est un triomphe!

    Alors Merci Susan! Merci d'avoir mis une bonne gifle à tous les bling-bling de la planète (cette vidéo sur You Tube est en train de pulvériser les scores!!!). Après tout, cette crise pourrait avoir redonné des yeux, des oreilles pour apprécier la simplicité, la sincérité… la beauté! La vraie!

    Alors maintenant, après la chanson, si on fracassait tous les adeptes du m'as-tu vu, les indécrottables du paraître, les has been du simulacre, du storytelling  et du cirque de la pipolisation dans tous les domaines?

    On commence quand en politique?

    Autre soucre (article de 20 minutes) : http://www.20minutes.fr/article/319785/People-Susan-Boyle-la-nouvelle-coqueluche-des-Britanniques.php

    "La vidéo de sa prestation est visionnée 2.485.245 fois en 72 heures, selon le site du «Telegraph». Les journaux britanniques ne parlent que d’elle - «la véritable beauté est toujours intérieure», résume «The Herald» - et sa réputation dépasse rapidement les frontières du Royaume-Uni. Le célèbre blogueur américain Perez Hilton, le site du «New York Daily News» et celui du magazine «Wired» ainsi que le site Twitter en font leur nouvelle star."

    Et sur Dailymotion... ça commence!

     


     

     

     

  • Seguela bordille : "Ne pas avoir de Rolex c'est avoir raté sa vie"

    Trouvée sur le blog de KaG la video suivante. Que dire? Affligeant? Méprisable? Dans le sud, quelqu'un qui estime qu'on mesure la réussite d'un homme à la valeur de la montre qu'il porte au poignet, on l'appelle (on le siffle) une BORDILLE!

     

     

    Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es...

    En tout cas, il y a des millions de gens qui estiment heureusement que la valeur d'un homme ne se mesure pas à la valeur des montres, bagnoles, villas en Corse qu'il possède! Que réussir sa vie participe plus de la qualité de ce qu'on construit en termes d'amitié, d'amour, de respect, d'admiration intellectuelle, de franchise, de valeurs humaines tout simplement!

    Rappel d'une anecdote de la campagne présidentielle de 2007

    Tout est dit!