Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

douste-blazy

  • Douste – Blazy n’a plus qu’à espérer un nouveau miracle de Bernadette…

    L’ancien Maire de Lourdes vit actuellement dans l’attente d’un miracle. Il apparaît difficile en effet pour lui de retrouver le Ministère des Affaires Etrangères dans lequel il laissera sans aucun doute un souvenir impérissable de compétence et d’intelligence au service de la diplomatie française…

    medium_le_con_d_Orsay.jpg

    Rappelons qu’après avoir juré son attachement indéfectible durant 16 ans à ses administrés et à la ville de Bernadette Soubirou, il s’empressa en de postuler à la mairie de Toulouse profitant de l’absence de Dominique Baudis nommé Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Aujourd’hui ses anciens nouveaux administrés de la capitale occitane semble très loin d’accepter le retour de celui qui une fois de plus a su abandonner ces derniers pour occuper en 2002 des fonctions ministérielles.

    Il ne lui reste plus qu’à attendre de (ou plutôt, connaissant sa propension à supplier) ses « amis » dans les contre-allées du nouveau pouvoir de lui confier très vite un poste à la mesure du visionnaire qu’il est…

    Celui qui a successivement ainsi juré fidélité puis abandonné ses administrés à Lourdes, ses valeurs de centriste démocrate social, ses administrés à Toulouse et finalement la mémoire de l’histoire va donc se retrouver sans mandat. Souhaitons pour lui que nouveau Président pour lequel il s’est tant déployé (sic) n’applique pas pour lui les promesses faites pendant la campagne en matière de nomination sinon il ne pourrait même pas être recasé par ce biais… Pauvre Douste !... Un miracle à venir ?...

    Rappelons, pour l’anecdote, l’une des interventions de celui qui restera à jamais dans les annales du Quay d’Orsay : En 2006 la presse israélienne, éberluée, l'avait suivi jusqu'au musée Yad Vashem de la Shoah, à Jérusalem. Long arrêt devant une carte d'Europe qui présente chaque pays en deux colonnes figurant l'importance des communautés juives "avant et après" la seconde guerre mondiale.

    Philippe Douste-Blazy : "Il n'y a pas eu de juifs tués en Angleterre ?"

    Réponse gênée du conservateur du musée : "Mais, M. le ministre, l'Angleterre n'a pas été occupée par les nazis."

    M. Douste-Blazy n'a pas sourcillé et a repris : "Mais il n'y a pas de juifs expulsés d'Angleterre ?"

    Voir : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-766167,0.html