Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

economie

  • Vols alimentaires en France ! ?

    faim.jpgAu-delà de l'anniversaire de la chute du Mur de Berlin hier, l'info du jour c'est la dramatique augmentation des vols alimentaires. En France, il y a une augmentation des vols de lait pour bébés, de viande...

    A lire ici un article détaillé sur le sujet.

    Voilà la vraie urgence. Voler de la viande pour manger, vous rendez-vous compte. Le Secours Catholique a annoncé une dramatique baisse des dons due à la situation économique. La prochaine saison des restos du coeur va probablement être difficile aussi.

    Alors franchement, la commission d'enquête sur les commandes de sondages par l'Elysée, c'est important quant à notre démocratie... mais  il y a également des données matérielles issues directement de l'injustice économique voulue par le pouvoir et qui touchent plus dramatiquement encore les conditions de vie des plus humbles.

    Les SDF, la grande pauvreté, les difficultés de logements, le chômage...reviens l'Abbé Pierre, nous avons besoin de toi.

    Voilà les vrais enjeux de la politique.

    A l'heure des multiples candidatures à la candidature au Modem, comme ailleurs, pour les régionales de 2010, il ne faut jamais oublier que se présenter aux suffrages de nos concitoyens c'est accepter de défendre l'intérêt général. De lutter contre la précarité, le chômage et la misère.

    Pensez que des femmes et des hommes en France sont obligés de voler pour manger, c'est déséspérant.

    Vite un programme économique pour sauver ce qui peut encore être sauvé.

  • La rhétorique de la "litote" de Monsieur Sarkozy

    Nous avions évoqué dans une précédente note (voir ici) la rhétorique constante de la "litote" utilisée par Nicolas Sarkozy. C'est grâce à cette technique de simplification, de raccourcis extrèmes, qu'il est parvenu à "décomplexer" la droite lit-on. En fait, il est simplement parvenu à simplifier les raisonnements des militants les moins critiques de l'UMP d'abord pour s'assurer le contrôle du parti.

     Les cadres, les élus eux, savent bien que cette mystification est une figure de style et en connaissent parfaitement les dérives. Mais cette fois, ils ont tous décidé que "pour gagner, TOUT est possible! TOUT est bon"!

    Les électeurs de droite modérée, séduits par les seuls slogans clefs, ont pu eux-aussi s'y laisser prendre, mais l'expérience américaine a montré que ce type d'usage permanent chez les mêmes responsables politiques finit par s'évanter!

    Cette technique est née aux Etats Unis, à la fin des années 80 et a été particulièrement travaillée par les conseillers en communication des neo-conservateurs américains pour conquérir l'électorat populaire à la cause des républicains!

    Sébastien Bohler, journaliste pour la revue Psycho & Cerveau et spécialiste des mécanismes de la pensée et des media explique dans l'extrait ci-dessous la "technique" :

    Maintenant revisionnez un de ses discours si "limpides" en matière économique et vous verrez les questions qui sont évincées!
  • Indispensable pour tous les indécis, tous ceux qui hésitent

    Nous avons revisionné en détail le débat d'excellente qualité organisé lors de l'émission "France Europe Express" sur France 3 et animée par Chritine Ockrent, Jean-Michel Blier, Serge July et Michel Cottu le 29 avril.

    A voir, ou à revoir tout particulièrement le débat économique entre Nicolas Baverez et Thomas Piketty (voir sa bio sur wiki)! Monsieur Piketty est très loin d'un marxiste, c'est un chercheur en économie comparée plus proche de Delors, Rocard ou Bayrou que des étatistes à tout crin.

    On a eu trop tendance à prendre pour argent comptant les formules simplistes du candidat de l'UMP ("travailler plus pour gagner plus" ) et son programme économique soit-disant plus crédible. C'est paraît-il ce qui fait la force programmatique du candidat de l'UMP... ?

    Dans les échanges qui ont animé ce débat MM. Lamassoure, Baverez et même Jean-François Copé ont eu le plus grand mal à défendre les options de Nicolas Sarkozy lorsque Monsieur PIKETTY a pu mettre l'accent sur les points clefs économiques dans le détail :

    A visionner ici en intégralité : France Europe Express du 29/04/07


     

     
    Le Programme économique de l'UMP n'est pas cohérent et en tout cas ne favorise qu'une catégorie de français! Ainsi que l'avait déjà montré François Bayrou au premier tour, lorsqu'on s'attache à autre chose qu'aux slogans publicitaires, le programme de Nicolas Sarkozy est un leurre : supercherie des heures supplémentaires défiscalisées, plafond fiscal ramené à 50%, la pseudo efficience du modèle britanique que Piketty démonte sur la base du manque de productivité en fait de la main d'oeuvre du Royaume Uni.
    Liens : Article de Monsieur Piketty sur l'impossible promesse fiscale de N. Sarkozy : Ici