Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

européennes

  • Déjà en 2007 des sondages pour démobiliser l'électorat de Bayrou

    mutualité 030609.jpgSouvenez vous! C'était à quelques heures du scrutin de la présidentielle : "LE DERNIER SONDAGE CHOC! LE PEN DEVANT BAYROU!".

    On sait ce qu'il advint en effet : Bayrou fit près de 2 fois plus que Le Pen et personne ne revint sur les sondages bidonnés de l'époque! Bidonnés pour tromper! Bidonnés pour manipuler! Personne ne s'excusa à l'époque et on en parla plus! Nous en parlons d'autant mieux ici que jamais nous ne faisons référence aux sondages!

     

    Cette fois encore! On tente à nouveau de décrédibiliser, d'affaiblir celui qui reste aux yeux des membres du Mouvement Alcibiade, comme aux yeux des français, le plus crédible et obstiné opposant au pouvoir en place!

     

    Mais cette fois c'est dit! Bayrou l'a lancé hier devant une salle de la mutualité à Paris, bondée, et y revient en ce moment sur France Inter : "Si c'est nous qui avons raison le 7 juin, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec des dates, avec des faits, pour qu'on sache comment ça marche en France la manipulation de l'opinion"

     

    Enfin, la semaine prochaine donc, la vérité! Et ça, seul un homme debout peut oser! En attendant les listes soutenues vont continuer à convaincre les électeurs sur le terrain! Et nous aussi!

     

    Les démocrates européens.JPG
  • Et après on voudrait nous faire croire que les européennes ne sont pas importantes…

     

    drapeau.jpgEh bien si, cela sert d'avoir des députés européens! C'est même, par ces temps d'égocratie dévorante dans notre pays, le seul moyen efficace de bloquer de dangereuses ruptures normatives.

     

    Contre Hadopi : l'amendement 138 du "paquet télécom" voté en commission au Parlement Européen! Le bras de fer continue donc entre Parlement Européen et clan sarkozyste au pouvoir chez nous pour l'instant (…)

     

    Le parlement européen, par sa commission compétente, réitère sa volonté de défendre les libertés publiques des citoyens européens.

     

    Voici le compte-rendu de la Quadrature :

     

    Strasbourg, 21 avril 2009 — Une fois de plus, le Parlement européen a démontré qu'il peut résister aux pressions et se battre pour les droits et libertés des citoyens. L'amendement 138 (renuméroté en amendement 46) a été adopté aujourd'hui en commission ITRE (Industrie, Recherche et Énergie) à Strasbourg.

     

    Voir aussi Hervé Torchet très en pointe décidément depuis des semaines sur ce combat!

     

    L'amendement 138/46-135 dispose que l'on ne peut restreindre les droits et libertés fondamentaux des utilisateurs qu'après une décision de l'autorité judiciaire (exception faite des menaces à la sécurité publique, auquel cas la décision peut être postérieure).

    Cet amendement avait été adopté en septembre dernier par une majorité écrasante au Parlement européen et ensuite approuvé par la Commission européenne malgré les demandes répétées de la part de la Présidence française de le rejeter.

    Le Conseil de l'Union européenne l'avait finalement rejeté sous la pression du gouvernement français et à la suite de la désinformation de juristes employés par le Conseil sur une prétendue contradiction avec les lois nationales existantes.

    Malgré une forte pression pour obtenir un compromis sur la directive cadre du Paquet Télécom la commission ITRE du Parlement européen a de nouveau adopté l'amendement 138/46 par une forte majorité de 40 contre 4. Il faudra s'assurer dans la suite des débats que ce vote sera confirmé en session plénière, mais il s'agit d'un signal fort et évident.

    Selon Jérémie Zimmermann, co-fondateur de La Quadrature du Net : "Les citoyens européens se souviendront"

     

    LE 7 JUIN DONC, LES ELECTEURS DEVRONT AUSSI SE SOUVENIR DE CETTE RESISTANCE POSSIBLE A STRASBOURG… ET ENVOYER SIEGER DE VRAIS DEFENSEURS DES CITOYENS EUROPEENS ET NON DES SALARIES DE LOBBYS DE TOUS POILS!

  • Le discours de François Bayrou : "Le progrès doit servir la justice"

    Voici les videos des deux premières parties du discours de clôture par François Bayrou de la Conférence Nationale du 8 février 2009 du Mouvement Démocrate :

     

     

     

    suite mise à jour du 09/02/2009 11 H 00

     

     

     

     

    En vérité, comme ce qui s'est entendu ce matin, dans la diversité des voix qui s'exprimaient, je pourrais me dispenser de conclure cette matinée, mais l'usage et la télévision, et donc tous ceux qui viennent nous écouter en prenant l'antenne sur les chaînes qui retransmettent cette fin de matinée, m'obligent évidemment à vous dire, d'abord, la joie qui est la mienne à avoir vécu avec vous ce lancement de campagne pour les élections européennes, à avoir été entouré à cette tribune de ceux qui seront nos futurs élus au parlement européen, de dire mon affection pour eux, et si vous les connaissiez, ou de vous les présenter si vous ne les connaissiez pas encore.

    Vous avez vu, tout au long de la matinée, ce qui est apparu. Je crois, sans vouloir déformer le sentiment qui est le vôtre, nous n'avons pas sélectionné, seulement des candidats, pas seulement des représentants de région, nous avons sélectionné une équipe. Nous avons composé une équipe au sens du sélectionneur qui recherche la complémentarité, à savoir que l'on joue mieux, quel que soit son talent personnel, dans une équipe que dans une addition d'individualités.

    Vous savez, on dit cela au football ou au rugby. Ce sont les grandes équipes qui font les grands joueurs. Ils sont déjà des grands joueurs et, maintenant, ils sont une grande équipe. Nous les avons sélectionnés sur deux critères. Premièrement, compétence, authenticité, et deuxièmement, volonté de servir comme parlementaire européen à temps plein dans les années qui viennent au parlement européen? Une voix entendue, une voix respectée, dans cette assemblée où, j'y reviendrai, ce sont les peuples d'Europe qui sont censés se faire entendre.  LIRE LA SUITE ICI >> 

     

    .