Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

figaro

  • Entre le Cinéma et la TV, nous préférons le théâtre jeudi 5 février 2009 à 20 heures

    guignol sarko.JPGEt oui, et oui, Nicolas Sarkozy sera à la télé ce jeudi soir, c'est Le Figaro qui a vendu la mêche et Le Monde qui l'a relayée. L'article peut être lu en cliquant sur le lien suivant : ICI

    Il y a d'abord un détail croustillant : Grâce au président cathodique nous avons pris l'habitude d'avoir le Prime Time de France 2 à 20h35 depuis début 2009, mais comment va faire France 2 pour concilier journal de 20 heures et interview de Sarko ?

    Bonne question, n'est-ce pas ?

    Sur le reste, il y a longtemps que la confiance n'est plus là. Alors qu'attendre de cette interview ? Une rumeur de ce matin disait qu'un programme de plus de 1000 mesures allait être proposé aux Français.

    Est-ce bien sérieux ?

    Est-ce que les problèmes des français sont bien identifiés ?

    Nous en doutons et à dire vrai, il n'y a plus que la fin de cette expérience sarkoziste qui nous importe ?

    Mais...va t-il nous étonner ?

    A suivre !

  • Dimanche 16 Novembre, François Bayrou à la radio

    Le Président du MODEM sera l'invité du Grand Jury RTL / le Figaro / LCI à 18h30. Vivement intéressant son passage en fin de week-end, il ne manquera pas de faire des commentaires sur le congrès du Parti Socialiste.

    Incroyable cette guerre de personnalités au PS, cela fait peur !

    Prix de la tartufferie à Martine Aubry qui dirige sa mairie avec le MODEM, mais qui ne veut pas d'accord au niveau national.

    Cette émission sera très interessante pour nos idées dans tous les cas.

  • Le Figaro veut-il vraiment la peau d'une ministre?

    NKM 2.jpgIls sont vraiment incroyables au Figaro!

    Alors que l'évènement hexagonal de la journée d'hier était le vote quasi-unanime de l'Assemblée Nationale en faveur du projet de Loi baptisé Grenelle 1, ce quotidien n'a pas pu accepter que le seul texte adopté dans ces conditions depuis que leur poulain est à l'Elysée ait été porté, négocié et travaillé par Nathalie Kosciusko-Morizet. Non ça, c'était au dessus de leurs forces!

    Alors voici le papier qui en résulte : "L'UNION NATIONALE DERRIERE BORLOO"

     

    borloo recup.JPG

    Alors, Borloo a sans doute un don pour la récup et tout le monde sait qu'il n'a pas son pareil pour se faire mousser par ses contacts media. Mais voilà aussi comment ce journal, peu à peu, se transforme en un vulgaire tract de propagande. Tract encombrant certes (et pas donné) dans sa version papier, mais tract quand même!

    D'autant que ce n'est pas une première et que l'OCS (l'Organe central de la Sarkozie) n'en rate pas une pour enfoncer NKM. Jugez plutôt certain titres à son égard :

    -Le 10 avril dernier : "Premier revers pour l'ambitieuse NKM "

     - Le 23 septembre : " Nathalie Kosciusko-Morizet pourrait perdre sa mairie  "

    Alors, rendons ici à Cléopatre ce qui appartient à Cléopatre : Depuis que la Secrétaire D'Etat a eu l'audace de fustiger publiquement la «lâcheté» et l'«inélégance» de Jean-François Copé, le patron des députés UMP, et de Jean-Louis Borloo, son ministre de tutelle, elle semble être devenue la proie d'une vendetta de la part des plus conservateurs fidèles de la majorité.

    "Cher, avez-vous vu cette ministre faire la bise à ce paysan de Bové?... c'est d'un genre..."

    Pourtant, si hier, pour la première fois depuis que leur champion est au pouvoir, un texte est voté dans ces conditions, ces thuriféraires zélés le doivent à l'énergie de Madame Kosciusko-Morizet et non à Monsieur Borloo comme tente de l'instiller le Figaro dans l'esprit de son lectorat-électorat.

    Certes ce texte de Loi n'est pas parfait! Notamment en ce qui concerne l'incinération (voir le communiqué de CAP21). Mais il a le mérite de fixer un cap enfin au grand désespoir des principaux lobbies. Et ça, c'est NKM! Cette jeune femme politique (qui est à notre avis, nous y reviendrons, le membre du gouvernement le plus efficace et compétent sur ses dossiers) est allée le plus loin qu'il était sans doute possible avec un tel gouvernement et une telle majorité pour faire avancer le développement durable.

    Finalement, nous plaignons ceux qui ne lisent que cette propagande. D'ailleurs lisez les autres titres dans la marge de droite (sic) : La crise sème la zizanie au PS; Ce que les ministres d'ouverture disent du PS; PS, avant Reims, les petits calculs, La crise offre un nouveau rôle à Fillon aux cotés de Sarkozy; Sarkozy fidèle au gaullisme etc, etc...