Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jo

  • JO de Pékin : à cette heure ci, 84 pays ont au moins une médaille !

    C'est extraordinaire, l'universalité du sport est telle que 84 comités Olympiques (pays) sur environ 200 repartent de Pékin avec au moins une une médaille. N'est-ce pas un formidable atout pour espérer que la paix règne dans le plus d'endroits dans le Monde ? Illusions sans doute, mais nous pouvons toujours rêver que des pays qui gagnent des médailles ont autre chose à faire que la guerre.

    Les résultats français sont bons, 40 médailles ce soir c'est le meilleur résultat des Jeux Olympiques de l'ère moderne, l'or manque il est vrai, mais l'argent et le bronze sont présents et l'on peut encore vous ajouter de nombreuses 4èmes et 5èmes places. Avec en plus des entraîneurs français qui ont contribué aux succès de certains pays, un maître d'armes qui a fait gagner la Chine en escrime par exemple.

    Mais au-delà de cette situation nette comptable, il faut déjà se pencher sur les Jeux Olympiques de Londres en 2012. Pékin a montré que les pays limitrophes de l'organisateur profitaient de l'effet olympique, à nous de surfer sur la vague sportive et là cela relève de la volonté politique.

    Les Jeux de Pékin et ceux de Londres nous rappelent que nous étions les deux fois candidats avec la ville de Paris. Il faut qu'en 2024 les Jeux aient lieu en France, à Lyon ou à Paris.

    Nous attendons de la présidence de Sarkozy que le sport soit favorisé :

    - Le dossier est en cours, il faut tout faire pour être candidat en 2016 à l'organisation du Championnat d'Europe des Nations de football

    - Il faut donner les moyens à la fédération d'organiser à Paris le Championnat du Monde de natation

    - Il faut construire des candidatures aux Jeux Olympiques d'été et d'hiver

    Etc.

    Il faut avoir une politique sportive bien construite, c'est aussi là-dessus que la Présidence de Nicolas Sarkozy sera jugée...et dans ce domaine, comme dans d'autres, la confiance ne règne pas !

     

  • Sarkozy porterait-il la poisse à ceux qu'il soutient?

    Il aura fallu attendre 5 jours pour que notre hymne national retentisse aux J.O. Cinq jours pendant lesquels les journalistes avaient du mal à interviewer un des ministres présents à Pekin pour lui demander son avis sur les piètres résultats des sportifs français. Et puis enfin Steeve Guénot décroche le titre en lutte gréco-romaine... et là c'est la cohue! Roseline Bachelot et Bernard Laporte enchainent directs et plateaux TV pour tenter de nous persuader qu'ils y sont pour quelque chose! Mais voilà, la lutte gréco-romaine c'est précisement l'opposé du sport bling-bling ultra médiatique et sponsorisé qu'on voudrait nous imposer comme la règle d'or! Bravo aux frères Guénot pour leur travail dans l'ombre et leur réussite!

    guénot.jpg

    Mais il reste une question, au vu du nombre de médailles obtenues à ce jour, qui taraude tous les observateurs : Sarkozy porterait-il la poisse chaque fois qu'il se déplace pour soutenir les sportifs français avant une compétition internationale?...

    Force est de constater que ses visites aux bleus avant le mondial de rugby ne leur a pas porté chance!

    Idem pour l'équipe de France de foot avant l'Euro 2008

    Et lorsqu'on voit les résultats obtenus par les sportifs français après son passage au Club France à Pékin pour les soutenir, on ne peut que se poser la question.

    Oh bien sûr, nous entendons déjà les commentaires de certains de nos lecteurs : "Vous faites encore de l'anti-Sarkozysme primaire! En sport, la thèse peut en effet se confirmer mais en politique!... alors là!... là, il a a gagné haut la main! hein?... hein?..."

    Oui, c'est vrai, il se porte chance A LUI! Mais il ne se porte chance QU'A LUI MEME! Quant à ceux qu'il a soutenu sans réserve qu'en est-il?

    • Balladur à la présidentielle de 1995? Liquidé!
    • Seguin à Paris en 2001? Ballayé!

    Plus récemment, il n'e s'est déplacé que 2 fois pour soutenir un candidat aux municipales cette année:

    • Yves Urieta, maire sortant à Pau qui arrive seulement 3ème au deuxième tour avec 21% des voix.
    • Xavier Darcos, Ministre et maire sortant qui est lui aussi battu.

    Cette succession d'évènements commence à retenir l'attention de tous les futurs candidats UMP aux européennes et régionales qui pourraient y réfléchir à deux fois avant de solliciter ou d'engranger son soutien...

     

  • Nicolas Sarkozy nous déclare : "Moi j'ai le droit de jeter l'argent par les fenêtres ! "

    C'est imaginaire, mais c'est pourtant la réalité.

    Le Parisien / Aujourd'hui, édition de ce samedi, nous apprend en rubrique "Couloir" qu'il a fallu 2 avions pour accompagner Nicolas Sarkozy et sa délégation à Pékin pour la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques.

    J'entends vos commentaires, amis lecteurs, "et alors ?", "il n'est pas le premier Président de la République à partir à l'étranger avec des délégations trop importantes", "il y en a toujours beaucoup qui savent profiter des avantages de la République"...mais vous n'y êtes pas !

    Les 2 avions s'expliquent par le fait qu'il fallait éviter de faire un nouveau plein d'une heure à Novossibirsk en Sibérie puisqu'un seul avion aurait été trop lourd pour faire un Paris - Pékin sans escale. Vous avez bien lu !

    Gain de temps, 1 heure à l'aller et 1 heure au retour. C'est d'une inconséquence totale, c'est une nouvelle fois de l'argent jeté par les fenêtres !

    Et pourtant, rappelez vous, la leçon avait été faite au sous-ministre Estrosi qui avait loué un avion privé pour aller signer un accord international aux Etats-Unis et boire un verre avant à l'Elysée, alors que sans cette dernière étape une place lui était réservée dans un avion de ligne.

    SANS COMMENTAIRE !