Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

katsuni

  • Chez Ruquier samedi dernier la pornographie n'était pas où on l'attendait

    Dans la dernière émission "On n'est pas couché", affrontant les critiques d'Eric Zemmour et Éric Naulleau, se sont succédées l'une des plus célèbres actrice du X, Katsuni et Isabelle Balkany venue défendre l'indéfendable (mais après tout, c'est visiblement son habitude depuis les différentes affaires qui ont conduit aux condamnations de son mari, et sa momentanée mise à l'écart de la vie politique) mise en scène de la candidature du fils du locataire de l'Elysée à la tête de l'EPAD.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A noter ce commentaire furtif de Naulleau pendant l'émission ( dont vous pouvez visionner l'intégrale ici ) malheureusement laché (pour ne pas dire lâchement) alors que l'intéressée avait quitté le plateau depuis longtemps mais avec lequel nous ne pouvons qu'être en phase, surtout après la qualité du débat que Katsuni, ayant récemment reçu un Hot d'Or, a soutenu sur la place et l'évolution du porno et son influence sur les pratiques sexuelles :

     

    "Entre Isabelle Balkany et Katsuni, la pornographie n'est pas où on l'attendait."

     

    C'est vrai qu'il faut une certaine dose de vulgarité pour soutenir mordicus l'insoutenable!

     

    Pour finir sur cette affaire, demandez à tous ceux qui ne trouvent qu'une raison à la légitimité de Jean Sarkozy d'avoir voulu se présenter à la présidence du premier pôle d'affaires européens : son élection démocratque à 52% des voix comme conseiller général de Neuilly? Demandez leur s'ils se souviennent qui avait reçu l'investiture de l'UMP jusqu'à 5mn de la clôture des candidatures en préfecture?... Le nom de Arnaud TEULE leur rappelle-t-il encore quelque chose?

  • Le jeu du lundi sans pornographie

    En ce début de semaine, voici notre photo mystère du jour :

     

    l'inconnu2.JPG

     

    Saurez-vous reconnaître de quoi ou de qui il s’agit ?

     

    Attention, méfiez-vous de vos premières impressions. Aussi, nous précisons tout de suite à l’attention des visiteurs de ce blog attirés par le titre (nous le reconnaissons) volontairement racoleur, que s’il s’agit bien d’un zoom, il ne saurait s’agir d’une photo à caractère pornographique !

     

    Donc, aucun lien avec les prestations d'un Roberto Malone, d’une Katsuni, d’une Jenna Jamesson ou autres Clara Morgane, Estelle Desanges, Zara Whites, Tracy Lords, Lilly thai ou Kaylani Lei… (hein ? On citerait ces actrices ici pour faire du buzz ?... Vous savez bien qu’on est au dessus de cela !... ).

     

    Allez, on attend vos réponses !

     

    Résultat ici dans la soirée !

     

     

     

    -----------------------------------------

     

     

    12 H 58 

     

    Inutile de faire durer ce suspense intenable plus longtemps puisque Olivier Montbazet (Kag), en incollable spécialiste du Who’s Who, a trouvé immédiatement la réponse.

     

    b laporte.JPG

     

    Eh oui, il s’agissait bien de Bernard Laporte (né, en effet à Rodez, ce qui ne doit pas combler de joie les ruthénois...) qui n’est plus seulement acteur de pub pour du jambon, ancien entraîneur de l’équipe de France de Rugby et casinotier mais Secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux sports.

     

    Monsieur Laporte qui s’est récemment vu malmené, comme sa ministre de tutelle, Roseline Bachelot  et le chef de l’Etat, pour leur soutien dérisoire à la formidable prestation des athlètes paralympiques français à Pékin (52 médailles dont 12 en Or ! NDLR).

     

    Ce fût d’abord Assia El Hannouni, porte drapeau de la délégation française à ces J.O., et quadruple médaillée olympique qui déclarait au journal Le Parisien : «Durant ces Jeux, on nous a oubliés » !

     

    Puis, ce fût Michaël Jeremiasz, tennisman et médaillé d’or dans l’épreuve de double en fauteuil de ces mêmes jeux, qui affirmait dans l'émission "Revue et corrigé" de France 5, samedi 20 septembre, que ni lui ni beaucoup d'autres sportifs handicapés n'avaient rencontré sur place M. Laporte !!!

     

    Michaël Jeremiasz insistait pour confirmer que beaucoup d’athlètes paralympiques pensaient la même chose qu’Assia et précisait, pour ne comparer que ce que lui-même avait vécu lors des jeux d’Athènes, il y a quatre ans : « A Athènes, il y avait Jacques Chirac qui nous avait envoyé un télégramme, Bertrand Delanoé, JP Raffarin, Jean-François Lamour. (…) Il y avait vraiment un soutien des politiques. Là cette année... rien! (…) Bernard Laporte, il fallait que, nous, on se déplace au club France pour le voir. (…) Oui c’est scandaleux ce qu’il a dit sur Assia ! (…)»

     

    Elégant comme à son habitude, le secrétaire d’Etat n’avait rien trouvé d’autre pour répondre en dessous de la ceinture que d’évoquer le montant de la prime touchée par les médaillés…

     

    Décidemment, le fric serait-il la seule obsession pour lui ?... Alors, le jeu du lundi, cette semaine sur ce blog, n’avait rien à voir avec la pornographie certes,  mais était en liaison avec un acteur politique aux propos et agissements pas très propres !