Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mexique

  • Le président, les palaces, les yachts et l'Elysée

    mariachi.JPGVoyez-vous, au risque de surprendre, le palace mexicain fréquenté par Nicolas Sarkozy le week-end dernier, cela nous choque beaucoup moins que le yacht de son copain Bolloré sur lequel, à peine élu, il "s'imprégnait de sa fonction" en mai 2007. Parce que dans le premier cas, il ne s'agit pas d'un symbole en soi! Ce que fait un président juste après son élection, par contre, participe du symbole que l'on veut donner à son mandat. Et pour le coup, ajouté à la private party du Fouquet's avec les people et les plus grosses fortunes françaises (et canadiennes, nous en reparlerons...) ... ça a donné sacrément le ton de ce qu'est cette présidence bling-bling.

    Certes, il y a de l'indécence en pleine crise économique en France, alors que de plus en plus de français vont souffrir de l'injustice des mesures gouvernementales, à fréquenter le palace le plus cher d'Amérique latine, mais après tout, il est comme ça! Egotiste, m'as-tu-vu, bling-bling. L'avez-vous déjà vu passer des vacances dans autre chose que quelque chose de cher? Ce serait un peu pour lui comme si son copain Seguela appréciait un homme de plus de 50 ans sans Rolex...

    Non, nous, ce qui nous revulse bien plus c'est que là où il y a de la gène, l'Elysée prend plaisir! Car ça c'est autrement plus directement lié à ses fonctions et c'est inacceptable!