Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mitterrand

  • Remaniement, casting, prises et règlements de comptes

    gouvernement Fillon 4.jpgSouvenez-vous, c'était une des promesses de l'Egocrate :"Je demanderai aux ministres de s'engager sur un contrat de mission à durée déterminée, c'est-à-dire sur des résultats que j'évaluerai chaque année." Et oui, on se souvient même de tout le modernisme qu'on voulait exhiber en prétendant il y a un an et demi que les ministres allaient être notés!...

    On se souvient au passage d'une autre promesse oubliée comme tant d'autres de gouverner avec peu de ministres! Une quinzaine disait-il… le gouvernement comporte 39 personnes!

     

    Alors ces notes?

     

    On ne les connaîtra bien entendu jamais! Non, force est de constater, et le pouvoir ne se prive pas de le rappeler, que ce qui a guidé le remaniement c'est avant tout les objectifs d'un casting télégénique, les "prises" sur tel ou tel camp politique, les règlements de compte et le bon vouloir suprême.

    Derrière ces apparences, si on considère les postes clefs, seuls les très sarkozystes sont encouragés, promus.

     

    Ca donne envie aux citoyens de s'intéresser à la vie publique!

  • Bon anniversaire la Démocratie

    Le 9 novembre 1989 chutait le Mur de Berlin. Quel symbole ! Quelle semaine avec l'élection d'Obama !

    Nous vivons vraiment des années fantastiques où la vie passe à une vitesse effroyable.

    C'est dimanche, il est bon de revenir en arrière et de méditer sur les changements du monde.

    Quand François Mitterrand est élu le 10 mai 1981, les communistres entrent dans la foulée dans le 1er Gouvernement de la Gauche française. Et nous sommes à 8 ans de la chute du Mur de Berlin. Qui aurait fait à l'époque un tel pari ? Cette pédiode fut d'ailleurs étonnante, la droite annonçait les chars russes aux Champs Elysée et Jack Lang déclarait que l'élection de Mitterrand c'était comme si la France passait de la nuit à la lumière !

    Et pourtant 8 ans après ce mur chutait. Et surtout tout ce qu'il représentait, tout ce qu'il véhiculait.

    Lorsque Arlette Laguiller fait sa première campagne présidentielle en 1974, elle défend l'ouvrier et les employés qui vivent difficilement. Combien de ses électeurs disposaient d'un téléphone, d'un téléviseur, d'une machiner à laver...? En 2007, pour sa dernière campagne, le message est le même, est-ce bien sérieux ? A t elle bien fait sa révolution intellectuelle ?

    Obama vient d'être élu Président des Etats-Unis, n'est-ce pas en quelque sorte un nouveau Mur de Berlin qui vient de tomber ?

    Tout ce pour dire que tous les combats sont gagnables pour ceux qui ont confiance en leurs idées et ne leurs messages.

    L'avenir en France est aux démocrates par conséquent...pour le bien de nos concitoyens !