Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

npa

  • Chroniques à nulle autre pareilles

     

    C’est souvent acide, parfois sanglant. Voilà quelques temps déjà que sévit un blog dans le plus pur style journalistique des romans épistolaires : Chroniques Vénitiennes. Les lettres persanes de Montesquieu revisitées à la sauce contemporaine.

    chroniques vénitiennes.JPG


    Avec, parmi les rôles principaux :


    Doge Nicolo Da Ponte.JPGNicolo da Ponte : Doge de Venise en exercice

     

     

     

     

     

    Francesco Braïni,.JPGFrancesco Braïni : Chef de la guilde des fabricants de masques de carnaval

     

     

     

    Solène LaReine.JPGSolène La Reine : Actrice Française, joue Colombine

     

     

     

     

     

    Enfin précise la présentation, « Venise est une ville de l’écrit et du récit ». Pour preuve les correspondances abondantes que s’échangent nombre de « correspondants » notamment :


    Fabio Lauresti, gentilhomme, rédacteur de notes d’information au palais du doge,
    La Comtesse Lucia di Ridero, Conceptrice de masques,
    Angelo Lauresti, conseiller de l’ambassadeur de Venise à Paris et frère de Fabio,
    Lucas Quidami, Fabricant de masques,
    Tomassone et Norina Cortegiano, courtisans notoires,
    Melina Silva, sorcière magicienne
    Le Comte Marco di Ridero, grand voyageur devant l’éternel.
    Il Baronne Del Torchetti qui n’est pas sans nous rappeler un historien blogueur de la sphère démocrate

    Et enfin le rédacteur de libelle Gianfranco Canio

    Gianfranco Canio.JPG

     

    Des billets tout en finesse. Un plaisir à ajouter de toute urgence à votre blogroll ou google reader!

  • Olivier Besancenot, le Parti Socialiste et François Bayrou : l'heure d'exercer les responsabilités va venir vite

    Olivier Besancenot est la nouvelle star de la politique française, ce week-end l'a à nouveau montré. C'est l'adversaire que Nicolas Sarkozy s'est choisi, il veut une vraie dualité droite ultra libérale contre gauche anti capitaliste.

    Quel est le rapport avec le Parti Socialiste ? Besancenot canibalise leur électorat le plus à gauche. Sarko apparaît invincible, pourquoi voter PS cela ne sert à rien, plutôt voter pour une vraie opposition de lutte anti capitaliste. Nicolas Sarkozy a une nouvelle fois raison stratégiquement parlant. Cette dernière gauche ne veut surtout pas gouverner !

    Ce week-end le facteur a  battu tous ses scores de mobilisation, plus de 1000 militants ont enterré la LCR lors de sa dernière Université d'été au profit de la prochaine création du NPA, Nouveau Parti Anticapitaliste. Au programme, suivant le Monde : "...défense des piliers que la droite est en train de flinguer : le code du travail..., les congés payés..., les services publics et la protection sociale...". Dans la pratique, il souhaite et appelle à l'organisation de nombreuses grêves.

    Tout ceci est dangereux pour un pays fragile comme le nôtre. Seuls François Bayrou et le Modem vont pouvoir offrir une alternance trannquille à l'expérience Sarkozyste.

    L'UMP très à droite, le PS à la poursuite de la gauche de la gauche, Besancenot herault de ceux qui ne veulent pas gouverner, l'alternance s'appelle Modem avec les hommes de bonne volonté prêts à s'entendre pour travailler pour la France, qu'ils viennent de l'UMP, du PS, des Verts et/ou du Nouveau Centre.

    François Bayrou a un espace politique énorme