Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

psle

  • Non! Hervé de Charrette n'est pas un membre du réseau Alcibiade!

    L'ancien ministre des Affaires étrangères et ancien patron des très giscardiens Clubs Perspectives et Réalités (devenus en 1995 le Parti Populaire pour la Démocratie Française -PPDF) a démissionné hier de l'UMP.

    Il a suffit que nous l'ayons cité auparavant lors de deux billets (ici et ) pour que nous recevions depuis hier quelques mails suspectant sa présence parmi nous! Eh bien non! 

    Nous avions juste voulu, au fil de ces billets, attirer l'attention  sur ceux qui avaient eu un peu plus de dignité et de courage tout de même que les Copé et Raffarin qui resteront eux désormais irrémédiablement sur nos tablettes comme des pieds-tendres à force de courber l'échine et de finalement supporter tous les errements et toutes les frustrations sans coup férir. Et finalement nous avions bien senti que la vaseline est une pommade que gouttait peu HDC! Il faut dire que plusieurs d'entre nous l'ont suffisamment côtoyé pour avoir aisément pu prédire qu'il ne fallait pas le prendre "pour une bille" tout de même!...

     

     

     

     

     

     

    Certes, il semble que l'"ami "de Charrette soit sur le point de se rapprocher du Parti Néocentriste (Le P.S.L.E. rappelons-le!). La glissade n'est certes pas digne d'un tremblement de terre! Mais c'est un début!...

     

    Il n'est pas non plus acquis que les Morin, Sauvadet et Leroy gouttent énormément l'arrivée d'un homme qui a, sans conteste, un tantinet plus de coffre, de trippes et de fonds… mais ils croient encore, avec lui, pouvoir récupérer l'emblème UDF ravalé ici à une bien triste marque déposée... 

     

    Déposée de quel Droit d'ailleurs? La bataille juridique pour ce sigle finira à coups sûrs devant les tribunaux! Et ce sera encore une raison pour les leaders de ce PSLE de verser toutes les larmes de leurs corps en bon vieux crocodiles.

     

    Et dire que les Jean Dionis du Séjour, les Charles de Courson et autres Philippe Folliot sont encore dans ce marigot!... Enfin! Ca viendra! Regardez, il aura finalement fallu 7 ans pour qu'un des fondateurs de l'UMP en 2002 admette que Bayrou avait raison à l'époque!...

     

  • Merci de nous faire confiance : Il faut rire tout de suite ! Si si profitez en, c'est très drôle !

    Une rumeur insidieuse règne dans le tout Paris médiatique, Hervé Morin, Président du Nouveau Centre, envisagerait d'être candidat à l'élection présidentielle de 2012. Si, Si... c'est la rumeur ! Remarquez, Ronald Reegan a bien été Président des Etats Unis ! Alors, Hervé Morin peut réver !

    Plus sérieusement, le Figaro, en date du 31 Octobre 2008, parle de la stratégie du Nouveau Centre pour les prochaines échéances électorales.

    L'ambition d'Hervé Morin est de présenter des listes autonomes aux prochaines élections européennes. Ce n'est pas franchement l'idée de Nicolas Sarkozy qui veut des listes communes pour tous les partis et officines qui ont un représentant au Gouvernement. Alors ?

    Et en plus, Hervé Morin est ambitieux, il vaut un candidat NC à la prochaine élection présidentielle. Amusant !

    Pas de programme, pas d'idée, rien à proposer...et il veut en plus demander l'arbitrage du peuple ?

    Le NC c'est vraiment l'impression d'assister tous les jours à un "dîner de cons".

    L'alternance tranquille c'est bien les démocrates !

     

  • Hervé Morin nous déclare : "Je quitte le Nouveau Centre pour rejoindre mon ami François Bayrou au Modem"

    Cette déclaration est fausse aujourd'hui, mais demain...

    Ce week-end, nous en avons parlé dans ce blog, les élus (de toute manière il n'y a que ça au Nouveau Centre) du Nouveau Centre ont émis des réserves sur le mode de financement du RSA. Comme François Bayrou. Ces élus souhaitent que les bénéficiaires du bouclier fiscal participent au financement du RSA. François Bayrou aussi.

    Aujourd'hui, c'est Harvé Morin qui émet des réserves sur l'utilité du fichier Edvige.

    "...Est-il utile pour assurer la sécurité de nos compatriotes, de centraliser des informations relatives aux personnes physiques ayant seulement sollicité un mandat politique ou syndical...", c'est l'une des déclarations d'Hervé Morin sur le sujet effectuée lors de la cloture de l'Université d'été du Nouveau Centre. Cette déclaration a été reprise dans l'édition du Parisien / Aujourd'hui de ce mardi.

    Il a bien entendu raison et nous sommes d'accord avec lui.

    Cette déclaration lui a valu l'ironie de la Ministre de l'Intérieur et une remontée de bretelles par le 1er Ministre.

    Pas facile d'être allié avec la bande à Sarko, nous préférons construire l'avenir.