Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

réformette

  • François BAYROU a dit à propos de la réforme de la Constitution "What Else"

    Non, il ne l'a pas dit, c'est nous qui lui prêtons ce mot qui s'impose, cette réforme a été votée avec une voix et alors. Franchement est-ce que cela va changer grand chose ?

     C'est le post qui cite François BAYROU : "...il s'agit d'une petite majorité pour une petite réforme qui ne répond pas aux 3 questions qui se posent, une loi électorale plus juste, une justice et des médias indépendants..."

     Il a une nouvelle fois raison, cette réformette n'apporte rien...si ce n'est la date de fin de l'expérience Sarkozyste, 2 mandats secs permettent de dire que nous en aurons finis de l'expérience ultra libérale au pire en 2017. Ouf !

    Sur les 3 questions essentielles pas de réponses : pas de proportionnelle aux Législatives, pas d'indépendance de la justice et un Président de la République qui veut faire virer le responsable de la rédaction de l'hebdomadaire "Le Point".

    Pourquoi ne pas faire confiance à Nicolas Sarkozy ? Pourquoi nier les avancées acquises en matière des droits du Parlement ? Tout simplement parce que ce texte de modification de la Constitution a été voté par l'Assemblée Nationale et le Sénat en termes identiques. Par le Congrès aussi. Et pourtant le Président cathodique a promis d'autres réformes au travers un article paru dans Le Monde. Est-ce bien respecter les droits du Parlement ? Nous ne le croyons pas.

    A suivre !