Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

remaniement

  • On annonce un remaniement ministériel après les régionales...pitié, un petit Gouvernement avec un nombre restreint de Ministres

    fillon ump.jpgL'info tourne en boucle, le Président Cathodique a dit hier à l'heure du thé qu'il y aurait un large remaniement ministériel en avril, après les Régionales.

    Franchement, tout le monde s'en moque de cette information. Le chômage, les excès bancaires, la crise économique...voilà des choses sérieuses.

    Par contre, si cette information est confirmée, nous n'aurons qu'une seule demande, que le gouvernement représente une équipe réduite et compacte ce qui avait été promis lors de la campagne Présidentielle. Trop de Ministres, trop de Secrétaires d'Etat...c'est une action politique coûteuse et non efficace.

    Il n'y a qu'à comptabiliser le nombre de membres du Gouvernement qui sont totalement inconnus. Beaucoup avaient oublié leur nomination et ignorent leurs actions. A quoi cela sert ?

    Vous rappeliez-vous par exemple de sa présence (cliquez ici) dans le casting présidentiel.

    Alors ?

    Dans tous les cas, il est urgent de gouverner autrement et de montrer un Etat économe.

  • Remaniement, casting, prises et règlements de comptes

    gouvernement Fillon 4.jpgSouvenez-vous, c'était une des promesses de l'Egocrate :"Je demanderai aux ministres de s'engager sur un contrat de mission à durée déterminée, c'est-à-dire sur des résultats que j'évaluerai chaque année." Et oui, on se souvient même de tout le modernisme qu'on voulait exhiber en prétendant il y a un an et demi que les ministres allaient être notés!...

    On se souvient au passage d'une autre promesse oubliée comme tant d'autres de gouverner avec peu de ministres! Une quinzaine disait-il… le gouvernement comporte 39 personnes!

     

    Alors ces notes?

     

    On ne les connaîtra bien entendu jamais! Non, force est de constater, et le pouvoir ne se prive pas de le rappeler, que ce qui a guidé le remaniement c'est avant tout les objectifs d'un casting télégénique, les "prises" sur tel ou tel camp politique, les règlements de compte et le bon vouloir suprême.

    Derrière ces apparences, si on considère les postes clefs, seuls les très sarkozystes sont encouragés, promus.

     

    Ca donne envie aux citoyens de s'intéresser à la vie publique!