Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sig

  • Le PS joue-t-il aux communiqués les plus cons avec l'UMP?

    pas digne.jpgLe parti socialiste est visiblement toujours hanté par ses vieux démons! Des "porte-paroles" dans la plus pure tradition stalinienne se sont exprimés hier dans un communiqué que nous voulons conserver dans les mémoires de tous les démocrates. Vous savez cette tradition stalinienne issue des procès du même nom en URSS qui, à l'époque, vous condamnait sur des accusations jetées sans référence ni preuve à l'opinion…

     

    Jugez plutôt : Voici le titre du communiqué signé par rien moins que Razzy HAMMADI, Secrétaire national aux services publics et Jean-Christophe CAMBADELIS, Directeur national de campagne pour les élections européennes

     

    "Le MODEM et les services publics au Parlement européen : le mensonge de F. Bayrou"

     

    Interloqués, nous lisons ce communiqué. De quoi s'agit-il? De quel mensonge Bayrou est-il coupable concernant les services publics? De n'avoir, par exemple, pas défendu suffisamment les sociétés nationales d'autoroutes dans notre pays en s'insurgeant à l'époque à la tribune de l'Assemblée troublant le coupable silence de la gauche ou en ayant justement été le seul parlementaire à acheter des actions de ces sociétés lors de leur privatisation pour introduire un recours juridique contre cela auprès du Tribunal administratif? Non, bien sûr.

     

    3 votes sont reprochés aux élus de l'UDF puis du MoDem. Ceux-ci auraient voté avec les élus issus de l'UMP contre les services publics.

     

    Nous avons vérifié la première date (d'autres blogueurs se chargeront sans doute des autres… sinon, nous y reviendrons histoire d'en rajouter une couche pour ridiculiser les 2 signataires de ce communiqué qui font honte à leur parti) mentionnée :

     

    "Le 16 février 2006, dans le cadre de la discussion relative à la Directive « services dans le marché intérieur » (dite « Bolkestein »), le Modem vote avec l’UMP contre l’adoption d’une directive cadre sur les services d’intérêt général garantissant la pérennité de leur mission."

     

    Si les journalistes, les lecteurs les observateurs ne vérifient pas, l'astucieux amalgame (le nom cité de Bolkestein et le vote UMP), laisse penser que ces élus ont eu de coupables faiblesses pour Bolkestein comme leur homologues de la Droite néolibérale.

     

    Alors, allez sur le site du Parlement Européen! Vous trouverez précisément l'explication de vote en faveur du rapport modifiant la directive Bolkestein! L'explication de vote du groupe ADLE a justement été faite par une certaine Marielle de Sarnez...

     

    marielle-de-sarnez.jpg

     

    "C’est une nouvelle directive en faveur de laquelle notre Parlement vient de voter ce matin. Un champ d’application restreint, le principe du pays d’origine enfin supprimé, le droit du travail préservé: nous avons transformé l’esprit et la lettre du projet qui nous était soumis et j’en suis heureuse.

    La seule institution européenne qui aura été capable de porter ce changement profond d’inspiration, c’est notre Parlement. Sans doute parce que nous avons été à l’écoute de nos concitoyens, de leurs craintes et de leurs peurs; sans doute parce que nous sommes avant tout attachés à la défense d’un modèle européen de valeurs communes et que nous préférerons toujours l’harmonisation par le haut au dumping par le bas. Nous avons fait du bon travail et il faudra bien que la Commission et le Conseil tiennent enfin compte du signal politique fort que nous envoyons aujourd’hui, qui traduit notre volonté d’achever le marché intérieur, tout en préservant notre modèle social. Pour notre part, nous y veillerons."

     

    Donc c'est justement l'inverse de ce qui est reproché aux élus bayrouistes qui s'est produit ce jour là! Les élus ADLE ont justement voté ce texte qui venait combattre les dérives de la directive Bolkestein.

     

    Alors, c'est devant une telle contrevérité et ces méthodes d'un autre temps que les socialistes du Mouvement Alcibiade ont commencé à réagir voilà déjà plusieurs années! Et visiblement on a encore du pain sur la planche!

     

    Plutôt que de s'en prendre à la racine du mal au pouvoir en France, les tristes sires, Hammady et Cambadelis ont décidé, semble-t-il, de concourir avec Frédéric Lefebvre pour l'UMP dans la catégorie des porte-paroles les plus affligeants d'inepties!

     

    En tout cas, à ce jeu des communiqués les plus cons, l'UMP et le PS se trouvent curieusement un bouc émissaire commun!..

     

    A moins, que tout ceci s'explique par l'affolement dans les 2 états majors si les sondages "privés", justement, commencent à chuter pour les 2 plus grands partis...